30 septembre 2018

Médiathèque : quai Rossignol la tête de pont d'un réseau

Une équipe et des complémentarités./ Photo J. P.

Depuis la fusion effective des trois collectivités du nord du département en communauté de communes Adour-Madiran, l'un des accès privilégiés de l'offre culturelle a été conforté avec la restructuration des médiathèques en un réseau plus large : médiathèque centrale de Vic et médiathèques annexes de proximité sur les communes de Rabastens, Maubourguet, Andrest et Montaner. «Premier lieu d'accès à la culture, les médiathèques proposent une offre documentaire variée — livres, revues, bandes dessinées, CD, DVD, ressources numériques… et aussi des animations culturelles pour tous — expositions, ateliers, temps de lectures… Ce sont de véritables lieux d'échange et de rencontre entre les habitants du territoire.» 
Emmanuelle Michard assure la direction et la coordination du réseau où interviennent des professionnels sur deux sites et des bénévoles généralement membres d'associations. Ainsi, à Rabastens, cinq bénévoles ; à Montaner, douze bénévoles ; à Maubourguet, un agent de la collectivité et un bénévole ; à Andrest, Céline Lebreuil, de l'équipe vicquoise, détachée référent médiathèque auprès de laquelle interviennent deux bénévoles ; l'équipe de la médiathèque centrale de Vic étant composée donc, autour d'Emmanuelle Michard, de Céline Dubreuil, Véronique Audoine plus particulièrement sur l'activité cinéma et musiques, Laura Capdeville sur la petite enfance, Muriel Cirichelli sur l'accueil scolaire et centre de loisirs.
Sachant qu'un comité de lectures œuvre au côté de l'équipe et en partenariat avec la librairie La Litote. Cinq sites, avec des plages d'accueil, jours et horaires précisés sur le site (http://adour-madiran.fr/reseau-des-mediatheques/).
Contact téléphonique : Vic, 05.62.43.05.25.

Journées napoléoniennes : une ouverture en musique

En mode concert avec les chœurs à l'Octav./  Photo J. P.

L'édition 2018 de la reconstitution historique du passage dans les Pyrénées en 1804 des armées napoléoniennes, organisée par l'État-Major général de la garde et des armées napoléoniennes de Vic-en-Bigorre et l'Association historique de Miélan, s'est ouverte par un concert exceptionnel au sein de la salle de l'Octav. Prestation de la Musique de la garde impériale de Dijon (précisément tête de colonne du 1er régiment de grenadiers à pied de la garde impériale de Dijon), société musicale née il y plus d'une trentaine d'années, elle est aujourd'hui l'une des meilleures dans le registre des musiques militaires.
Au-delà de la tenue de pied en cap, bottes, uniformes, coiffes pour les représentations, reconstitutions historiques, concerts, un même souci de rigueur et d'authenticité a prévalu dans le choix du répertoire, des partitions : marches consulaires et impériales, airs de l'époque napoléonienne. Sur la scène vicquoise, deux chorales locales, voix d'ici de l'Ensemble Béarn-Bigorre et de la chorale Amistat ont aussi participé au concert autour des musiciens. Notamment pour le final, et en particulier «La Marseillaise». Sur les deux autres journées de la reconstitution historique, la Musique de la garde impériale a assuré l'accompagnement des troupes pour le défilé dans les rues de la cité, les cérémonies au monument aux morts et lors de la prise d'armes devant l'hôtel de ville, ainsi que devant la stèle commémorative dédiée aux combattants de l'armée des Pyrénées sur la route de Maubourguet, avant de rejoindre la Maison des associations, un QG convivial.

... vers où?

"All The Way Home" --- Wisconsin Horizons #by Phil Koch

Agroforesterie



29 septembre 2018

Regain au pays de Giono

Toujours partants./  Photo J.P.

Le nom d'une association vicquoise née en 1977, le titre du roman de l'écrivain provençal publié en 1930, un terme agricole désignant une herbe qui repousse après une première coupe, ou encore le retour de quelque chose qui avait disparu… des variations autour d'un mot : regain. Symbole, clin d'œil, hommage… 
Le club Regain a quitté le Val d'Adour pour un séjour de découvertes en Provence et la Côte bleue, concocté par Bernard Villacres, délégué aux voyages ! Carnet de voyage : «Entre Martigues, la Venise provençale aux nombreux canaux, la visite du musée santonnier d'Aubagne et Cassis aux belles calanques, effectuées en bateau, ou Aix-en-Provence et ses 155 fontaines répertoriées, c'est Marseille qui a rallié les suffrages des Bigourdans. De Notre-Dame de la Garde à la dégustation de la fameuse bouillabaisse sur le Vieux-Port, c'est le nouveau musée des Civilisations européennes et méditerranéennes, le Mucem, qui a le plus surpris !». À peine de retour que déjà, le compte à rebours pour la prochaine destination est lancé ; il s'agira, en octobre, d'un périple au Portugal.

Installation canonique

Arrivée des pères De Lassus et Lagarde entre le diacre et l'évêque.

À la célébration des messes du temps ordinaire pour la communauté de l'ensemble paroissial de Vic, Andrest et des enclaves, s'est ajoutée la solennité de l'installation canonique du curé, le père Raphaël de Lassus, ainsi que l'accueil de son vicaire, le père Christian Lagarde ; une messe d'intronisation dans la charge ecclésiastique, et dans le lieu d'exercice, présidée par l'évêque de Tarbes-Lourdes, Mgr Nicolas Brouwet, en l'église Saint-Martin qu'avaient gagnée de nombreux fidèles.
Si le père Christian Lagarde, venu de l'ensemble paroissial de Séméac-Aureilhan où il était curé depuis plus d'une décennie, est resté sur le même territoire épiscopal, il en est autrement pour le père Raphaël de Lassus, moine chartreux ; en effet son parcours l'a conduit de la Grande Chartreuse, en Isère, jusqu'à la Charterhouse Saint Hugu's en Angleterre. Après les pères de Bétharram, qui longtemps furent curés à Vic, et le père Thierry-Joseph, de l'ordre de la Fraternité monastique qui exerça de 2009 à 2016, le berger de la paroisse est à nouveau un moine. Bienvenue au nouveau curé et à son vicaire.
Messes : La communauté des ensembles paroissiaux de Vic, Andrest et des enclaves se rassemblera pour les offices du 26e dimanche du temps ordinaire ce samedi 29 septembre, à 18h 30, en l'église d'Andrest ; dimanche 30, à 9 h 30 à Luquet, à 11 heures à Séron, et à 11 heures en l'église Saint-Martin de Vic.

... Scuala di San Marco y hospedal Architecta Mauro Codussi, Venezia

Venice, Italy

*** L'étroit mousquetaire




28 septembre 2018

Foulée des 1.000 Pattes ce dimanche

Multiplication de pattes et… de bras./ Photo J. P.

Nouvelle édition, ce dimanche 30 septembre, de la Foulée des 1.000 Pattes, que le club éponyme des 1.000 Pattes vicquois, né en 2009, a inscrite au calendrier officiel ! Un club de quelque 200 adhérents qui pratiquent de la course, de la marche sportive, de la marche loisir et du VTT loisir. De la compétition et du ludique, une double vocation qui explique le succès, l'attractivité et le rayonnement du club. Ce dimanche 30 septembre, une bonne partie des adhérents sera dans la logistique, l'organisation, l'intendance, plutôt que sur les parcours ! Balisage, ravitaillement, chronométrage, grillades, remise et récupération des dossards, informations, collecte et saisie des résultats, plus tant d'autres tâches qui participent à la qualité de l'accueil des concurrents et à la satisfaction sportive.
Pour ceux qui revêtiront les dossards, il s'agira d'un engagement sur 19 km trail (D + 450 m), 12 km trail (D + 250 m), 10 km course (D + 50 m), 10 km marche sportive, 10 km rando libre, et une course enfants de 6 à 12 ans. Départs et arrivées au stade Antoine-Ménoni.

Cuivres et lumières en ouverture de la saison

De la musique et des Couleurs !/  Photo J. P.

C'est la reprise de la programmation culturelle intercommunale de la communauté de communes Adour-Madiran avec l'étape de rentrée de la route musicale dessinée sur le territoire par l'équipe de l'Octave, selon le principe de la partition et du partenariat harmonieux autour d'un événement culturel, en l'occurrence avec la commune et le comité des fêtes et de Caixon.
À l'affiche du concert en l'église, le saxophoniste Pierre-Armand Carlin et le groupe Les Cuivres du baron. À la qualité de la prestation des instrumentistes aux cuivres, saxophones et autre tuba, s'est ajoutée la mise en valeur de l'église par une régie lumière qui a souligné les variations musicales. Applaudissements nourris d'un auditoire aussi nombreux que l'église de Caixon pouvait l'accueillir, avant invitation partagée à prolonger la soirée à la buvette avec les grillades du comité des fêtes.
Prochaine étape, le dimanche 30 septembre, à 17 heures, en l'église de Sarriac-Bigorre, en partenariat avec l'association La Têt'& les Jam ; à l'affiche, première partie avec Pierre-Armand Carlin au saxophone, et la chorale gospel et jazz Les Polysons.

...

Красивые горизонты...

*** Max Linder



27 septembre 2018

Bernadette Pécassou, marraine du Salon

Des femmes d'ici et d'ailleurs./ Photo J. P.

Nouvelle édition, la 3e, ce samedi 29 septembre, pour le Salon du livre Des mots pour un bien, sous la double bannière de l'écriture et de la générosité. En effet, l'événement, organisé par l'équipe des femmes du Lions-Club Tarbes-Pyrénées autour de la Vicquoise Marie-Clémence Duguet, a pour objet la collecte de fonds destinés à la lutte contre le cancer des enfants, et plus précisément à l'association Enfants & Santé. Salle de l'Octav et sur le parvis du centre multimédia, des stands et des espaces d'expression, de convivialité. Des maisons d'édition, des auteurs (roman, jeunesse, histoire, BD, policier…), la librairie La Litote, et des animations dont «Le Gueuloir», à la manière de Flaubert. Aussi, à l'occasion du 150e anniversaire de la naissance de Francis Jammes, avant la remise du prix littéraire dédié au poète, romancier né à Tournay, un choix de poèmes sera lu par Mylène Fondecave.
Ouverture à 10 heures. Sur place buvette et restauration.

AVF Vic : des ateliers et des animateurs

Réunion de prérentrée, administrateurs et animateurs, tous bénévoles./ Photo J. P.

Dans l'ADN de l'association nationale de l'Accueil des villes françaises (AVF) et sa déclinaison locale, l'AVF Vic, l'accueil de tous ceux qui, dans le cadre d'une mobilité géographique, arrivent sur un nouveau territoire, et à travers des activités supports d'accueil selon le terme consacré faire de cette mobilité une «aventure réussie». L'AVF, ce n'est pas un comptoir ou une banque d'informations, d'autres organismes en ont la compétence mais bien une association dont administrateurs et animateurs, tous bénévoles, s'inscrivent dans les vocations, mission, objectif, but… d'un bien vivre ici, d'engagement et de partage. 
Dire que l'AVF Vic propose 24 ateliers et que leurs 26 animateurs accueillent en moyenne 17 adhérents ; dire que le volume horaire hebdomadaire de l'ensemble des ateliers est de 40 heures (du lundi au jeudi hors participation à des événements locaux et nationaux en partenariat interassociatif), ajouter que ces ateliers sont programmés dans des salles de bâtiments mises à disposition par la collectivité territoriale (commune), service public (centre hospitalier de Bigorre), c'est donner la mesure, l'attractivité, le rayonnement, de l'association.
Au programme : Informatique (Roland D., André G., Georges P., Gabriel V.) ; rencontres du lundi (Chantal C., Andrée D.) ; anglais conversation (Élisabeth D.) ; belote (Josiane T.) ; anglais moyen niveau (Catherine D.) ; danses (Maria A.) ; chorale (Édith D.), tai-chi (Bart V.) ; anglais débutants (Catherine D.) ; activités créatives (Josette N.) ; cuisine (Annie M.) ; marche matinale (Michel et Renée T.) ; espagnol (Eledis O.) ; photo (Pierre M.) ; travail images (Jean-Claude V.) ; tarot (Catherine R.) ; aquarelle (Valérie M.) ; activité Téléthon (Catherine L.) ; philo (Dany F.). Pour toutes informations complémentaires, des permanences ont lieu les lundis, de 14 h 30 à 16 h 30, au local, 4bis, rue des Écoles.
Tél-répondeur : 09.83.32.66.51. Site internet (Dans l'ADN de l'association nationale de l'Accueil des villes françaises (AVF) et sa déclinaison locale, l'AVF Vic, l'accueil de tous ceux qui, dans le cadre d'une mobilité géographique, arrivent sur un nouveau territoire, et à travers des activités supports d'accueil selon le terme consacré faire de cette mobilité une «aventure réussie». L'AVF, ce n'est pas un comptoir ou une banque d'informations, d'autres organismes en ont la compétence mais bien une association dont administrateurs et animateurs, tous bénévoles, s'inscrivent dans les vocations, mission, objectif, but… d'un bien vivre ici, d'engagement et de partage. Dire que l'AVF Vic propose 24 ateliers et que leurs 26 animateurs accueillent en moyenne 17 adhérents ; dire que le volume horaire hebdomadaire de l'ensemble des ateliers est de 40 heures (du lundi au jeudi hors participation à des événements locaux et nationaux en partenariat interassociatif), ajouter que ces ateliers sont programmés dans des salles de bâtiments mises à disposition par la collectivité territoriale (commune), service public (centre hospitalier de Bigorre), c'est donner la mesure, l'attractivité, le rayonnement, de l'association.
Au programme : Informatique (Roland D., André G., Georges P., Gabriel V.) ; rencontres du lundi (Chantal C., Andrée D.) ; anglais conversation (Élisabeth D.) ; belote (Josiane T.) ; anglais moyen niveau (Catherine D.) ; danses (Maria A.) ; chorale (Édith D.), tai-chi (Bart V.) ; anglais débutants (Catherine D.) ; activités créatives (Josette N.) ; cuisine (Annie M.) ; marche matinale (Michel et Renée T.) ; espagnol (Eledis O.) ; photo (Pierre M.) ; travail images (Jean-Claude V.) ; tarot (Catherine R.) ; aquarelle (Valérie M.) ; activité Téléthon (Catherine L.) ; philo (Dany F.). Pour toutes informations complémentaires, des permanences ont lieu les lundis, de 14 h 30 à 16 h 30, au local, 4bis, rue des Écoles.
Tél-répondeur : 09.83.32.66.51. Site internet (http://avf.asso.fr/fr/vic-en-bigorre).
J. P.).

... Cocher de soleil sur la Néva - Закат на Неве


***




26 septembre 2018

Élection municipale. Communiqué d'Éric Barbé en réponse à la prise de position de Claude Miqueu


«Après avoir pris connaissance avec stupéfaction du retour de Claude Miqueu et de son communiqué, j'ai souhaité réagir pour rétablir la vérité. La situation politique de la ville est complexe mais je réfute le fait d'être à l'origine de tous les maux ! En 2014, lorsque je me suis porté candidat, j'ai tenu informé de mon engagement l'ancien maire de Vic par SMS, jour par jour, du début à la fin. Il a d'ailleurs unilatéralement rompu tout échange avec moi le lendemain des élections 2014. 
Cependant, dans un de ses messages (le 15 février 2014 à 17 h 51), dont je publie la capture d'écran sur notre page Facebook, Claude Miqueu écrit au sujet ma candidature de l'époque : «Je continue à respecter ta démarche… elle arrange plutôt Jean (Bordères)». Je veux clairement dire et affirmer haut et fort qu'en 2014, je n'ai fait alliance avec personne et encore moins avec Clément Ménet. Je n'ai rien négocié, je suis resté neutre et totalement indépendant. Je n'ai pas pris position au second tour et j'avais affirmé dans la presse locale (voir «La NR» du 27 mars 2014) que le perdant m'accusera de toute façon de sa défaite. Aujourd'hui, on ne peut pas m'accuser de la crise Ménet/Pène ? de la division Médiamole/Paul ? de nouvelles élections ? de la constitution de 5 listes ? Visiblement, certaines personnes ont une drôle de conception de la démocratie. Seuls les électeurs, comme en 2014, seront juges. Le résultat sera sans appel. C'est un des fondements de la démocratie. N'en déplaise à certains.»

Vic-en-Bigorre, pépinière d'ovalie

Planète rugby à Ménoni le jour du Forum des associations./ Photo J. P.

Ils sont l'avenir de l'ovalie d'un territoire sur lequel le rugby a valeur culturelle, sociale, autant que sportive ; de ces clubs de proximité où naissent des éléments qui accéderont à l'élite. «Rugby de village», porteur de valeurs, d'engagement associatif, éducatif, dans un exercice intercommunal comme l'Entente Adour/échez (EAE) d'un territoire Val d'Adour et plus largement. Clubs de Vic, l'USV XV ; Rabastens XV ; Bazet et Andrest, l'EBA ; Oursbelille et Bordères-sur-l'Échez, l'OBRC, rassemblant leurs jeunes sous le maillot «vert», pour entraînements et tournois, sur des sites où les équipes I jouent les matchs du calendrier de leurs championnats respectifs. Stade municipal du complexe sportif de Rabastens, stade Antoine-Ménoni à Vic, stade de Bordères ou encore stade de rugby du complexe sportif Léon-Audoubert à Bazet : des terrains d'aventure collective d'une véritable école de rugby, avec des éducateurs et des bénévoles. Allez à leur rencontre, en supporters des équipes I, des équipes jeunes de l'EAE, les dirigeants et bénévoles vous donneront toutes les modalités pour inscrire les jeunes pousses.
Contacts : Fabrice Turon, tél. 06.86.94.56.02, ou Jean-Jacques Lousteau, tél. 06.37.98.02.88.

De la graine de champion au paintball

Téo et son coach prêts pour les futurs championnats./  Photo J. M.

L'Association pyrénéenne de paintball, chère à Christian Bourtguise, dont le siège social est à Tarbes, organise toutes ses compétitions sur les installations aménagées à Tostat. Le club Team Scaface, parfaitement coaché par Christian Bourtguise, qui compte trois sélections en équipe de France, participera, en D3, à la Coupe d'Europe à Chantilly.
Un des sociétaires du club, Teo Embun, 16 ans, participera, quant à lui, au championnat du monde des U16, un grand honneur pour ce garçon mais aussi pour ce club dynamique.

...

Arbre_perché_-_HuangShan

*** Pensées de Pierrre Dac



25 septembre 2018

Élections municipales : les rendez-vous de campagne

L'affichage a encore de beaux jours.

Cinq listes en lice pour le premier tour des élections municipales anticipées ; quelque 150 candidats en campagne avec les moyens classiques- rencontres, visites, porte à porte, tractage, réunions publiques- et dans cette société «pixel», des pages informatiques dont Facebook. À ce jour, 3 listes ont programmé des réunions publiques : le mardi 25 septembre, à 20 h 30, salle de l'Octav au Centre multimédia, Patrick Heyraud avec la liste Vic : une ambition partagée ; le mercredi 26 septembre, à 21 heures, salle du conseil à l'hôtel de ville, Eric Barbé avec la liste Le choix d'une nouvelle voix pour Vic. Le jeudi 27 septembre, à 20 h 30, salle de l'Octav, la liste de Pascal Paul Unis pour Vic, pour une réunion dont l'objectif premier sera de répondre aux questions des citoyens rencontrés lors des distributions de documents et d'échanger sur leurs attentes.

....Le plus grand séquoia, général Sherman

*** Culte: les actualités télérévisées, le journal du 1er avril de Francis Blanche | Archive INA

24 septembre 2018

Il va y avoir à nouveau du sport avec Court'Echelle

Françoise et Synthia au Forum des associations à Vic./  Photo J. P.

Reprise avec «motivation et énergie positive» des activités gym douce et sophrologie proposées par l'association Court'Echelle à Marciac, Villecomtal, Maubourguet et Vic-en-Bigorre. Pour Vic, les ateliers se déroulent à la salle de danse, Maison des associations, 17, rue Barère-de-Vieuzac, selon le planning suivant : gym douce les samedis à 9 h 30, sophrologie les samedis à 10 h 30.
Renseignements pour les ateliers Hautes-Pyrénées au 06.30.26.53.89, les ateliers Gers au 06.40.06.95.36.
Page internet (www.courtechelle-crea.com), courriel (courtechellecommunication@gmail.com), ou tél. 06.87.55.97.44.

Moutons et chèvres le royaume de Stéphane

Une pause bien méritée pour les hommes et les bêtes./  Photo J. N.

À Saint-Mont, petit village de 320 habitants, la fête de la transhumance, jeudi 20 septembre, attire les visiteurs pour voir passer les troupeaux. De loin, le son des cloches des brebis annonce leur arrivée. Après plus de trois mois passés au-delà d'Estaing à 2.400 m, Stéphane Irriberry et son fils ramènent les 518 brebis et 30 chèvres et un lama en traversant Saint-Mont (Stéphane pratique la transhumance depuis près de vingt ans). Stéphane explique que dans le troupeau, de nombreuses agnelles de printemps sont nées et gambadent avec leurs aînés. Les chiens veillent à la bonne tenue du troupeau, sauf le patou, mort en montagne, comme le dit tristement Stéphane.
Depuis Estaing, le troupeau a parcouru 250 km. Toutes les brebis sont tondues depuis samedi. De leur estive, entre 2.400 et 2.600 m, la descente se fait lentement sur la route de la transhumance, de village en village.
Le village participe à l'accueil des bergers et aux marcheurs qui les accompagnent avec une journée festive qui maintient la tradition et met en avant les atouts du village et du terroir
Dans le vieux village, les yeux sont attirés par les anciennes maisons à colombage, parmi lesquelles on trouve aussi la Maison des vins. Son monastère, fier sur son promontoire, fait face aux Pyrénées voisines, il dépendait de l'ordre de Cluny. À ses côtés, l'église romaine typique du XIe siècle. En bas du village, la cave Plaimont Producteurs qui, en ce jour de fête, faisait découvrir les nombreux crus et vins de terroir à déguster. Le repas grillades réunissait tout le monde près de l'Adour pour un moment de rencontre et de partage très convivial. Dès 15 heures, tous repartiront pour traverser les Landes.

... San Moise, Venezia

PLEASE, no multi invitations in your comments. DO NOT FEEL YOU HAVE TO COMMENT.Thanks.  San Moise, the first church on this site was said to have been built of wood in 797 and dedicated to San Vittore. The second was built in 947 by Moisè Venier and dedicated to his name saint (St Moses). This church was renovated after the fire of 1105. The current church dates to a rebuilding of 1632.    The massive sculpture on the altar, seemingly out of a rock. It shows God handing the tablets to Moses.

*** Bibliothèque François Miterrand



23 septembre 2018

Le choix d'une nouvelle voix pour Vic, autour d'Éric Barbé

D'une même voix.

«Je pense être un bon animateur rassembleur.» Si ce n'est la raison, c'est au moins une réponse au pourquoi de cette nouvelle candidature d'Éric Barbé aux élections municipales anticipées. Avant la présentation de son équipe, il a tenu, au préalable, à faire une mise au point sur l'étape municipale de 2014. «Je suis profondément irrité par la calomnie qui persiste, et dénonce fortement avoir fait alliance avec la liste Clément Menet et l'avoir fait gagner. Je n'ai rien négocié, rien obtenu», prolongeant sur la candidature en cours «je suis face à la liste Menet et non sur cette liste».
De sa liste Le choix d'une nouvelle voix pour Vic, Éric Barbé convient qu'elle n'a pas été facile à constituer, mais c'est fait, ajoutant que certains colistiers avaient été demandeurs, volontaires, pour apporter leur contribution au renouveau. Martelant que «cette élection n'est pas réservée à une seule caste», et en contre-pied à l'argument que la prolifération des listes augmente la division il a une conviction : «Au contraire, c'est l'expression de la démocratie». Ses colistiers viennent de tous horizons, «aucun ne vient de l'ancienne majorité ou de l'ancienne minorité, aucun n'a d'étiquette politique». La tête de liste a une volonté : «faire tomber les tensions, arrêter les querelles». Pour Éric Barbé, «ces élections vont se jouer plus sur les personnalités des têtes de liste que sur des programmes». Au regard du temps de ce mandat jusqu'aux prochaines élections du printemps 2020, Éric Barbé lance : «Dix-huit mois, c'est comme une période d'essai, un CDD avant le CDI. Je dis aux Vicquois, confiez-moi cette période d'essai et on verra le CDI plus tard». Exprimant la volonté de siéger au conseil municipal, «dans une majorité ou seul», Éric Barbé regarde aussi au-delà du 30 septembre, et répond à la question sur l'entre-deux-tours : «En fonction de la photo finish, il pourrait y avoir des alliances, mais pas n'importe lesquelles».
Pour l'heure, il se consacre à une campagne avec moyens et outils d'usage. Une réunion publique aura lieu le mercredi 26 septembre, à 21 heures, salle du conseil en l'hôtel de ville.

C'est aussi la rentrée pour les 1.000 Pattes

Autour de la table pour le démarrage convivial de la saison./  Photo J. P.

Coureurs et marcheurs rapides ont assuré la reprise… D'abord, de manière festive et conviviale par une invitation au partage. Soirée grillades et desserts entre adhérents (cuisiniers et pâtissiers, en l'occurrence), conjoints, enfants, salle des 1.000 Pattes, au stade Ménoni. Mot de rentrée de Tony Lecot, entraîneur sportif, brossant un bref bilan de l'année écoulée, rappelant l'information précise des entraînements diffusée sur Facebook le dimanche pour le mardi suivant, et remerciant Julien Fontan pour son implication et son aide lors des entraînements.
À noter le planning des activités : marche loisir les lundis, mardis, jeudis, vendredis, à 8 h 30 ; marche rapide les mardis et vendredis, à 19 h 30 ; course également les mardis et vendredis, à 19 h 30 ; course débutants les vendredis, à 19 h 30, avec le coach Jean-Michel Lutin ; VTT les lundis et jeudis matin. Pour tous renseignements : magasin Sport 2000 à Vic ; par mail : millepattesvicquois@gmail.com

Maubourguet - Colombophilie : belle envolée finale

216 pigeons ont parcouru 286 km./  Photo J. N.

La finale du derby de la 17e région s'est déroulée chemin du Champ-de-Course, chez Didier Pèlerin. 213 pigeons ont été enlogés pour participer à la finale du derby au départ de Ruffec, distant de 286 km. Ils ont été libérés à 8 heures, dans des conditions de vol optimales, avec beau temps et fraîcheur.
L'assistance venue assister à l'arrivée de la finale a patienté en sirotant les boissons maison de Lydie ou autres. L'inquiétude commençait à poindre parmi les convives, les pigeons mettaient du temps à arriver. Finalement, à 12 h 31, un groupe de 29 échappés est apparu dans le ciel azuré, au grand soulagement de tous.
Quel pigeon avait passé la ligne le premier ? Le mien est-il rentré ? Quelle vitesse ?
La constatation «one loft race» de Bricon, diffusée sur grand écran, a permis de renseigner immédiatement toutes les interrogations et d'établir les championnats facilement.
Les résultats
Le pigeon de M. Raynal, issu de l'équipe Central 2, remporte l'épreuve, grillant la politesse aux pigeons de Marie-Thérèse Saint-Martin, de l'équipe Central 1, et de Céline Puntous, de Gélos 1.
Grâce à sa belle 7e place lors de la finale, le tandem Vanroy-Den Broeder, du team Les Foldingues, remporte le titre d'as pigeon, suivi par le pigeon de Jespers Vanderwegen, des Sans-Peur (13e) et de Marie-Thérèse Saint-Martin de Central 2 (2e).
As pigeon
Les Foldingues, à la faveur des exploits de ses membres : Vanroy-den Broeder 7e, Vandenbosch Mark 14e et Luyckx Luc 27e ravissent à la Team Herbots (b) la 1re place du classement par équipes. Malgré une bonne prestation de Bart Milleville 15e. L'équipe du Central 1 décroche, grâce à la 2e place de Marie-Thérèse Saint-Martin et la 25e de Jean-Louis Carrère, la 3e marche du podium.
Au cours du délicieux repas, les 20 premiers pigeons ont été vendus aux enchères devant un parterre d'acquéreurs attentifs et déterminés.
Une belle finale et les participants se sont donné rendez-vous l'an prochain.

...

... Basilique San Marco, Venise

Golden St Marc - Venise

*** Mme Arnica !



22 septembre 2018

Un regain pour l'association des 4 saisons

Accueil et information lors du Forum des associations./ Photo J. P.

Association plus que quadragénaire (créée en 1977) ouverte aux aînés sans limite d'âge. Oui, bien sûr, encore faut-il répondre à la question «à partir de quel âge est-on un aîné ?» ou plus concrètement, à partir de quel âge peut-on adhérer au club Regain ? Sachant qu'au catalogue des activités régulières (marche, chorale, gymnastique, jeux, lotos, bibliothèque…) organisées à la Maison des associations, rue Barère-de-Vieuzac, pour la plupart, s'ajoutent des rendez-vous festifs, repas ou goûters dansants en itinérance dans des communes du territoire (à Vic et alentours) et des propositions de voyages avec des sorties d'un jour ou des séjours de durées diverses, selon la destination. Un large éventail de propositions pour lesquelles les conditions requises de souscription n'ont rien à voir avec l'âge de l'état civil, l'âge des artères…
Un éventail d'activités, des emplois du temps, des plannings du club Regain où le mot relâche n'est jamais inscrit !
Pour tous renseignements, contacter le président Pierre Battaglin, tél. 05 .62. 31 .63 .74, ou le secrétaire Daniel Merlin, tél. 05.62.31.87.60 ; pour les voyages, Bernard Villacres, tél. 05. 62 .96 .25. 58 .

204e anniversaire du passage des troupes napoléoniennes

Reconstitueurs prêts à remonter le temps./ Photo J. P.

C'est une reconstitution historique aux dimensions culturelle et festive qui attend les visiteurs pour cette nouvelle édition des Journées napoléoniennes programmées, cette année, les 21, 22, 23 septembre.

Une reconstitution dans les moindres détails

Membres de l'état-major général de la garde et des armées napoléoniennes de Vic-en-Bigorre et de l'Association historique de Miélan, les reconstitueurs et gardiens d'un patrimoine à plusieurs facettes, aussi matérielle que physique, seront présents avec, par exemple, des uniformes en tout point conformes, jusqu'aux boutons aux costumes militaires de l'époque, des armes et véhicules entretenus, sinon restaurés, des expositions et un bivouac ; dont mémorielle d'événements de l'histoire de France et de ses pages locales, ici la bataille du Marmajou ; dont ludique avec des animations, concert, et conviviale avec des repas.
Au programme
Vendredi 21 : Ouverture, salle de l'Octav, avec un concert à 20 h 30 : la Musique impériale de Dijon et la participation de deux chorales, l'Ensemble Béarn-Bigorre et Amistat. Samedi 22 : Dès 8 h 30, réveil par les tambours dans les rues de la cité ; de 10 h 30 à 12 heures, défilé des troupes dans les rues, cérémonie et prise d'armes devant l'hôtel de ville, avant le repas, à 13 heures, sur le site de la Maison des associations, puis reprise du défilé et animation musicale l'après-midi, clôture conviviale de la journée. Dimanche 23 : Reconduction plus hommage devant la stèle des combattants de l'armée des Pyrénées par les troupes et la musique de Dijon ; repas sur le site de la MDA et animation par les troupes de l'École du soldat.
Informations sur le site www.mielan-reconstithisto.fr, tél.06.95.45.95.13 ; par mail : maryinecresut@gmail.com

Gratiferia d'automne le poids sans le prix !

Portés ou emportés, des kilos et du sens !./  Photo J.P

Organisée par l'équipe de la Maison des jeunes et de la culture, la MJC Vic, sur le site de la Maison des associations, une gratiferia de rentrée, marché 100 % gratuit, en tout point conforme au concept né au début de la décennie 2000 sur le continent sud américain et adopté par l'Europe ! Militantisme (de l'antigaspi au recyclage sans que n'interviennent la valeur marchande, les notions de coût ou de prix…), dans la simplicité (tables et tréteaux, portants… où sont déposés objets, accessoires, vêtements, livres, plantes…) portés par les uns, qui seront choisis gratuitement pour leur utilité par d'autres, parfois faisant l'objet d'échanges complices sur leur histoire, dans une ambiance conviviale (jeux, boissons, conversations partagées proposés par Sira, Fabrice, Marie-Christine, Manuela, Nathalie, Maryse, l'équipe de la MJC) ; avec la dimension informative des activités MJC proposées aux petits et grands.
Dire que quelque 800 kg portés ont été répartis sur les différents stands et que plus de 400 kg divers ont été emportés, c'est dire combien, loin des tractations de marchés financiers, de la course à la consommation, la gratiferia de la MJC a généré de mouvement citoyen, oui citoyen.

...

Bonne soirée mes amis(es)

***



21 septembre 2018

Rentrée des Manchots du Val d'Adour

Pas plus de 12 ou 13 ans d'écart avec Kylian Mbapé.

C'est fait ! Toutes les équipes du Football-Club du Val d'Adour, FCVA, sont de retour sur les terrains, aux Arcalès à Vic, au Bouscarret et au collège à Maubourguet, à Rabastens et sur le stade de Bazillac (pour les U 15 et U 17). Quant aux petiots du club, les U7, ils ont fait la rentrée sous la houlette de Daniel, du soleil pour la météo et quelque part… 2 étoiles ! Qui sait si parmi eux, il y en aurait un en tricolore en Coupe de France autour de 2030.
Côté administration, dotation, l'occasion de rappeler que le district a octroyé une autre dotation aux clubs en ce début de saison 2018-2019 ; une délégation du FCVA dont Guy était au district des Hautes-Pyrénées pour sa réception. Quelque 18.000 € ont été répartis entre les clubs du département, selon le nombre d'équipes engagées en championnat district, la saison dernière, de seniors à débutants représentant 160 ballons de match, 150 d'entraînement, 40 lots de dix chasubles, 30 filets, 160 lots de 40 soucoupes, quelque 500 Elastoplast de formats différents, 120 bombes de froid, 250 compresses de froid, 160 couvertures de survie.
Modalités d'inscriptions. Pour Vic, sur site, salle des Manchots aux Arcalès, des dirigeants présents aux jours et heures d'entraînements de différentes catégories pour toutes informations : mardi et jeudi, à partir de 19 h 30 ; mercredi, à partir de 15 h 30 jusqu'à 19 heures.

Marie-Clémence Duguet à la Litote, samedi

Invitation à lire «Du côté de chez… moi»./ Photo J. P.

Après deux romans, «Le vent se lève» et «La Minute d'avant», Marie-Clémence Duguet présente «Du côté de chez… moi», titre symbolique à plus d'un… titre ! Une série de chroniques d'un temps passé, sur fond des Trente Glorieuses, le temps d'avant le choc pétrolier, chroniques du temps qui passe, avec des pages de vie d'un jour ou d'années, chroniques parfois proches de nouvelles avec des touches de journal intime. 
Et puis, autre aspect symbolique, celui de la maison d'édition de Tarbes, du côté de chez nous, les éditions Le Solitaire que Marc Mayraud, avec Mylène Fondecave, porte au rang d'un artisanat raffiné, à l'opposé de l'usinage. Décidément, du côté de chez nous, de chez vous, invitée par Nathalie Curriel, Marie-Clémence Duguet sera à la librairie La Litote, en matinée du samedi 22 septembre.

Il avait percuté trois voitures et pris la fuite : un motard interpellé dans les Hautes-Pyrénées

Le motard a conduit les gendarmes jusqu'à son deux-roues qu'il avait dissimulé .

Le 12 septembre, les gendarmes de Vic-en-Bigorre interviennent sur un accident de la circulation avec délit de fuite. Il s'agit d'un motard qui circulait sans casque et a percuté trois voitures. Malgré une chute, il est reparti et a pris la fuite avec son deux-roues.
Des constatations précises, notamment avec des prélèvements de peau et de cheveux sur le pare-brise d'un des véhicules accidentés, ainsi qu'une enquête de voisinage ont permis d'identifier avec certitude l'auteur du délit de fuite.
Le motard a conduit les gendarmes jusqu'à son deux-roues qu'il avait dissimulé (Photo gendarmerie).

Une liste interminable d'infractions et délits

Cet homme sera rapidement interpellé, puis placé en garde à vue, où il reconnaîtra les faits qui lui sont reprochés. Il guidera ensuite les gendarmes jusqu'à l'endroit où il avait dissimulé la moto.
Ce "pilote" a reçu une convocation devant la justice pour délit de fuite, conduite sans permis, vitesse excessive, inobservation du panneau stop, circulation en sens interdit et mise en danger de la vie d'autrui.

180 ans pour les jumeaux Vignolo !

Un joli score partagé par les deux frères./  Photo J.-P. H.

180 ans ! Voilà un très beau score partagé par les frères jumeaux Gabriel et Jean Vignolo qui viennent donc de fêter leur 90e anniversaire. «Gaby» fut un artisan maçon dont la qualité était reconnue bien au-delà des limites de la commune d'Artagnan où il habite, et «Jeannot» un fidèle serviteur de la SNCF, aujourd'hui domicilié à Vic-en-Bigorre. Ils avaient réuni autour d'eux leur famille pour célébrer l'événement comme il se doit. Un moment d'émotion et de partage de souvenirs, bien sûr, au cours duquel on a peut-être expliqué la disparition de milliers de cèpes dans le bois du Marmajou et alentours. Mais ceci est une autre histoire que l'on pourra vous conter dans dix ans. Rendez-vous est pris…

Foire aux vins chez les Mousquetaires

Une compagnie d'accueil./  Photo J.P.

Si Corinne et Thierry Catteau sont inscrits dans la vie économique vicquoise et la grande distribution, depuis 2005, à l'enseigne Intermarché, en ce mois de septembre 2018, ils ont innové en ouvrant, pour la première fois dans cette configuration, une foire aux vins d'automne. Une équipe et des partenaires proposant, dans un espace dédié, des classiques et des «à découvrir» ! Dégustation pour les amateurs, avec initiation pour les candides aux méthodes de vinification, au vocabulaire de l'œnologie, le tout accompagné de charcuterie et fromage. Après cette soirée de présentation, la foire aux vins continue jusqu'au 30 septembre inclus.

...

Bonne soirée a tous Idée deco maison, de l'immobilier en architecture, en fiche infographie, des concepts originaux, des designs, des paysages inspirants sur la Page Dr house immo Rennes ! Présent également sur instagram, Facebook et Twitter ! Si vous souhaitez être freaturé ou être partagé sur les réseaux sociaux contacter moi en message privé; si vous souhaitez des informations sur un bien en vente à Rennes ou que vous voulez vendre le votre vous pouvez aussi me contacter 👋 #immobilier

***



20 septembre 2018

Tennis de table de 10 à 99 ans !

Sur le stand du Forum des associations à Vic.

Un club prêt à passer le cap de la cinquantaine et participant fidèlement au Forum des associations de la ville de Vic 2018 marquant la 12e édition ; une activité sportive à portée de tous, largement ouverte, comme l'indique l'invitation : «Garçon ou fille, de 10 à 99 ans, et l'envie de découvrir ou redécouvrir le tennis de table ? Venez nous rejoindre pour échanger quelques balles dans une ambiance ludique et conviviale». Le club de tennis de table de Camalès est affilié à la Fédération française de cette discipline (FFTT), est inscrit dans les calendriers de compétitions officielles dont le championnat départemental ; avec plusieurs équipes en course ainsi que des engagés à titre individuel.
Renseignements et inscriptions : à la salle des fêtes du village, lors des entraînements, les mardis à partir de 18 heures pour les jeunes, de 20 heures pour les adultes.
Contacts : Daniel Le Privé au 06.85.40.62.97, Claude Liger 06.20.37.70.71, Michèle Maréchal au 06.86.27.94.71.

Assainissement : convention de raccordement inédite

Intercommunalité ciblée de volonté./ Photo J. P.

L'assainissement sous toutes ses formes, en réseau, collectif, individuel, public, privé, etc., est assujetti à réglementation, loi, dont les objectifs essentiels sont la garantie et la sécurité sanitaire et environnementale. Un dossier auquel sont confrontés les élus des collectivités territoriales, soucieux de s'inscrire dans les meilleures conditions de conformité. Un sujet de réflexion et de recherche de solutions depuis plusieurs années, voire décennies pour les élus de Camalès et qui arrive à conclusion. Même si, à terme, l'assainissement devait entrer dans le giron intercommunal, pour l'heure, la collaboration Vic-Camalès a fait l'objet de la signature d'une convention entre les deux communes. 
En effet, la demande de la commune de Camalès de se raccorder au réseau de la commune de Vic et la station d'épuration, présentée au conseil municipal lors de la séance du 13 août dernier, a été reçue favorablement, votée à l'unanimité. Jean Sempé et Clément Menet, premiers magistrats, respectivement, des communes de Camalès et Vic, exprimant tous deux leur «bonne volonté commune», rappelant, pour Jean Sempé : «On partage un lotissement» (celui de Jean-Dupuy, à cheval sur les deux communes) ; soulignant, pour Clément Menet : «Il était pertinent que la commune de Camalès puisse utiliser la station d'épuration de Vic». Sur le plan pratique, Camalès disposera du réseau d'assainissement collectif en s'acquittant d'abord du montant du raccordement et de la canalisation, ainsi que d'une redevance pour la partie exploitation à 14.132,45 € par an (application dans les deux ans à venir en raison de la prise en charge des travaux). Aboutissement d'une collaboration intercommunale avec relais à l'Agence de l'eau pour la réalisation.

Maubourguet - Une belle affluence pour la Saint-Michel

Musiciens, élus… quand la musique se retrouve./  Photo J. N.

Cette fête, créatrice de lien social, a permis de rassembler, cette année, les acteurs locaux, associations, habitants, autour d'une journée tout en convivialité, générosité, gourmandise et échanges. La place de la Libération était en effet bien remplie, tant par le nombre d'exposants que par le public venu en nombre. Les visiteurs ont apprécié la qualité des expositions, notamment au niveau du pôle musique, sous les chapiteaux, avec aussi le monde des insectes présenté par le CPIE, ainsi que la collection de fers du monde.
Les musiciens ou collectionneurs ont su faire partager leur passion et créations originales d'un univers personnel. Notamment la singularité des multiples cloches et clarines de Jean-Pierre Feuillardin.
Les instruments anciens et les marionnettes de Claude Ribouillaud ont amené le public dans un beau voyage et parmi les passagers, Jean Nadal, maire, a su, sans nul doute, retrouver sa passion d'antan, tout comme Odile Sablayrolles (orgue et culture).
Quant aux tambours de Philippe Vignon (avec le tout premier, datant de 1840), de véritables merveilles avec un auteur au palmarès et aux multiples prix qui couronnent son talent qu'il a fait découvrir avec enthousiasme et gentillesse.
Les bohas (prononcer «bouhes» : de souffler en occitan), avec l'orchestre dirigé par Yan, ont apporté leur lot d'originalité et de musique traditionnelle différente.
Le tour à bâton de Philippe et ses démonstrations ont séduit jeunes et moins jeunes. Les exposants d'art, artisans, créateurs divers ; les animaux, avec de superbes chèvres et ânes des Pyrénées, volailles, oiseaux, brebis, mais aussi tracteurs et voitures anciennes ont tous conquis le public sous l'animation de Jean-François et de Serge. Les enfants ont profité des divers ateliers poterie, marionnettes, tours en calèche, manège. Le repas a remporté un vif succès (bravo à Joël et son équipe) et le jambon a été gagné par M. Latreyte.
à retenir aussi les compliments et encouragements de Viviane Artigalas, sénatrice ; de Jeanine Dubié, députée ; de Jean Guilhas et Christiane Autigeon, conseillers départementaux : «C'est une belle manifestation, une animation rurale de qualité, continuez».
Chaque stand a été la promesse d'un voyage où le toucher, le regard et l'écoute se sont mis au diapason de la rencontre et du plaisir autour du thème «Tout pour la musique». Rendez-vous l'an prochain.

Carton plein pour Las Carreteras du Louet


Certains parcours ont réservé quelques surprises aux concurrents./  Photo J.-L.L.

C'est sous la seule averse de la matinée de ce dimanche 9 septembre qu'a été donné le départ de la 14e édition de la randonnée VTT et pédestre de Las Carreteras du Louet, comptant pour le challenge de La NR des Pyrénées. 230 vététistes et 80 marcheurs y ont participé dont de nombreuses personnes du département voisin.
Les nouveaux circuits et monotraces dans les sous-bois ont enchanté l'ensemble des participants. À l'arrivée, la tombola a fait beaucoup d'heureux et les sandwichs accompagnés de boissons à l'issue de l'épreuve ont été très appréciés.
Merci aux bénévoles, fournisseurs et partenaires qui ont permis d'offrir à chacun des inscrits une journée sportive des plus réussies.

Montus et Bouscassé maîtres de l'accord art-vin

À. Brumont guide les visiteurs avec, au centre, J. Lorrenzetti./  Photo NR.

Sur les hauteurs de Castelnau, le château Montus offre une superbe vue au milieu du vignoble prestigieux de Laurence et Alain Brumont. Un château qui inspire les artistes tout comme Bouscassé, qui ont ouvert leurs portes pour les journées du Patrimoine. Les allées ont accueilli des œuvres récentes en harmonie parfaite avec le lieu. 
Alain Brumont rappelle qu'autrefois, les vins étaient élevés dans des fûts en chêne (quatre magnifiques foudres viennent d'être livrées) et que c'est un arbre mythique. Pour accentuer cette atmosphère créatrice, cinq artistes ont été invités à résidence. Les œuvres interpellent de par leur forme, leur ingéniosité, leur taille et leur aspect fantasmatique. Les arbres sont sources d'inspiration pour cinq sculpteurs et plasticiens : Stéphanie Langard, Jonathan Bernard, Laurent Beaumont, Julien Righi et Phil Meyer qui ont transformé les arbres en véritables personnages de légende. Le réalisme est saisissant. On a l'impression que ces sculptures sont vivantes, comme «L'Homme à genoux», de Phil Meyer, sculpté dans du tilleul, ou les masques de Laurent Beaumont. Les arbres utilisés sont des arbres ou plutôt des troncs d'arbres malades ou qui devaient être abattus.
Pour Julien Righi, artiste landais, la précision est celle d'un orfèvre. Un village miniature en haut du tronc qui n'est pas sans rappeler Saint-Cirq-Lapopie. L'artiste n'a négligé aucun détail, une vraie précision d'orfèvre sur chêne et catalpa. Cet art s'est judicieusement mêlé à celui de la création des vins d'excellence. Alain Brumont a guidé les visiteurs et a conté sa passion du vin. Un groupe rencontré avec, au centre, Jacky Lorrenzetti, du club de rugby Racing Métro 92, mais aussi grand amateurs de grands crus, a été enchanté de la visite. Quand l'art se fait châtelain dans des domaines viticoles de prestige, il devient discipline heuristique.

EURCASIA.


... National Sequoia Park, California.

Le troisième plus grand séquoia du monde en Californie

*** Rabbi Jacob Danse!




19 septembre 2018

Ensemble pour Vic autour de Jean-Paul Pène

Lancement de campagne./ Photo J.P.

Au premier jour de la campagne des élections municipales anticipées, Jean-Paul Pène soulignait «les conditions particulières pour des raisons multiples et variées», dont celle «d'un mode de fonctionnement, de gestion d'une équipe municipale choisis par le maire», qui a provoqué les démissions d'élus et ce retour aux urnes pour les électeurs. La tête de liste estimant avoir assumé son engagement tant qu'il avait pu, ne pouvant plus être porteur «de valeurs de sincérité, honnêteté, respect et travail» qui sont les siennes. Il met en opposition cette situation à celle en cours au sein de la communauté de communes Adour-Madiran où «sont mises à profit les différences pour en faire une force».
Un état d'esprit qui a présidé à la constitution de la liste présentée «ni clanique, ni familiale, de tous âges, de toutes origines sociales (…), avec la volonté unique d'être au service de Vic». L'expérience d'élus et des regards neufs dans une synergie enthousiaste, «avec le désir de concertation, de fonctionnement démocratique et de communication». Jean-Paul Pène indiquera avoir été choisi comme «porte-voix, animateur» de la liste qui s'était constituée «non pas autour d'une personne mais d'un projet», ajoutant le rôle d'un maire : «fonction d'animation de groupe mais surtout pas celui de président d'association».
Avant que le programme soit présenté de manière directe (selon les modalités de l'exercice de campagne – document papier, pages internet site et facebook), Jean-Paul Pène en donnera les grandes lignes : continuité des actions qui ont reçu l'assentiment des Vicquois, évolution des projets imposés à beaucoup, étude et mise en œuvre de programmes structurels, indispensables à la sécurité et au bien-être de tous». Sa ligne de conduite affichée : «jamais de position d'attaque» et l'expression d'un regret sur certaines déclarations, assorti de ce commentaire sur «ceux qui agressent à l'image de ceux qu'ils sont».
Pour autant, Jean-Paul Pène ne s'abstiendra pas de donner les explications sur des sujets tels que les gens du voyage (précision faite de sa participation à la commission départementale ad hoc sur nomination de la préfète), des Tablées de Vic (l'évolution au fil des éditions avec le manque de valorisation des ressources locales, et le vœu d'une maîtrise partagée associative de la manifestation). Ou encore la poursuite du parc naturel urbain de l'Echez portée par une équipe. Élus comme Anne-Laure Larmitou-Latrille qui fut déléguée au PNU, Jean-Pierre Billon, ou Eric Bertanne qui fut un bénévole actif aux Tablées, témoigneront d'un même état d'esprit pour le futur, «se rassembler et agir pour un bien vivre ensemble».

Festivités d'automne aux Acacias


Des amis toujours en action./  Photo NR.

Les samedis 22 et dimanche 23 septembre, sur le site des Acacias du centre hospitalier de Bigorre, dans les jardins de la maison de retraite, embarquement pour un beau voyage dans l'histoire avec pour fil conducteur la tradition, la culture, le partage, la générosité. Des stands, des démonstrations et des animations prendront place à partir de 11 heures et jusqu'à 17 heures, dans différents espaces. 
Du spectaculaire, avec l'exposition de vieux tracteurs et autres machines agricoles anciennes, ainsi que différents véhicules. Le clou du spectacle aura lieu à 14 heures avec la démonstration de battage à l'ancienne. Sera également à admirer une originale exposition de vieux accordéons. À 15 h 30, aura lieu un atelier de fabrication de jus de pomme qui donnera lieu à une dégustation aux sons et aux rythmes de chants traditionnels et danses gasconnes. Sans oublier la fabrication et la vente de gâteaux à la broche et l'accueil à la buvette où l'association des Amis d'hier et d'aujourd'hui proposera boissons et gâteaux dont la vente participe à des actions à destination des résidents institutionnalisés.

Fête à l'Hôpital des acacias




Reconstitution historique


Communiqué du webmaster.



Connus les résultats du premier scrutin, les commentaires seront de nouveau mis en ligne.