30 juin 2019

Les champions de l'USV XV à la mairie



Les réjouissances se poursuivent pour les rugbymen vicquois, leurs entraîneurs, bénévoles et dirigeants. Une folle semaine pour célébrer ce titre de champion de France 2e série, avec, comme halte incontournable, la réception à la mairie. Les «bleu et blanc» ont été accueillis par le maire, Clément Menet, entouré de plusieurs adjoints. Le premier élu, dont c'est le second titre national durant ce mandat (après celui obtenu par les réservistes honneur en 2014), a rappelé l'attachement de la ville au club de l'USV XV et au renouveau du rugby vicquois. Passage obligé mais toujours teinté d'une appréhension, les joueurs se sont aventurés sur le balcon avec leur bouclier remporté de haute lutte face aux Landais de Castet-Linxe.
Après avoir goûté à l'apéritif servi dans les salons de l'hôtel de ville, ils ont retrouvé leur terrain de Menoni autour de grillades, en compagnie des élus. Autant de moments à savourer et à partager, qui ont fait le sel de cette saison inoubliable.
A.B.

Un circuit facile de Saint-Lézer à Montaner


Niveau : moyen ; Durée : 4h00 ; Dénivelé : 285 m ; Situation : Saint-Lézer, à 20 km au nord de Tarbes par les D935 et D61 (à Vic-en-Bigorre) et D7 ; Balisage : jaune ; Parking : à l’église.
À voir en chemin : Panorama sur la chaîne des Pyrénées ; MOntaner : château de Gaston Phébus, église St Michel (fresques XVe) ; Saint-Lézer : sentier archéologique.
1. Descendre l’escalier à gauche de l’église et suivre la rue principale à droite. À la bifurcation, emprunter la D 7 à gauche sur 50 m, puis le camin dou Mey à droite. Au rond-point, s’engager à gauche sur le camin de la Barmala et continuer tout droit. Le chemin gravit la colline sur 2,5 km.
2. Descendre par la piste à droite, à angle aigu (nord). Elle s’oriente au sud-ouest. Suivre la
D 225 à droite.
> Variante (circuit de 12 km ; 3h15) par le chemin à droite (voir tracé en tirets sur la carte).
3. Continuer par la route sur 100 m (agréable aire de pique-nique, sous les chênes, à gauche), puis emprunter le sentier qui monte à droite. Couper la route, poursuivre en face, prendre la D 63 à droite sur 200 m, puis à gauche le chemin qui borde un champ et descend dans le bois. Dévaler la route à gauche sur 350 m, puis s’engager sur le chemin goudronné à gauche. Bifurquer à droite, puis suivre la route à droite et gagner le centre de Montaner.
4. Après la mairie, prendre la route à gauche et parvenir à un embranchement (> à droite, à 200 m, accès à l’église Saint-Michel). Aller en face sur 10 m puis suivre à droite le chemin herbeux parallèle à la route. Il s’oriente au nord, longe la lisière du bois puis s’élève à gauche pour atteindre l’esplanade du château de Montaner.
5. Continuer en face (à gauche de la billetterie), à la première fourche, rester à droite puis descendre dans le bois et le long d’une prairie (bordure gauche). Suivre la route à droite sur 300 m, franchir le pont et prendre le chemin à droite. Il monte en haut de la colline, tourne à gauche, passe entre
des maisons puis rejoint une route. La suivre à droite sur 450 m. Dans le virage (aire de pique-nique), continuer tout droit par le chemin empierré.
6. Prendre la piste à gauche. Elle traverse le plateau boisé puis descend dans la forêt et débouche sur une route.
7. La suivre à gauche, passer en contrebas du Castet Bielh (site archéologique) et continuer à droite par le chemin herbeux qui ramène à l’église.
Rédaction 65

.....

Jeunes indiens d'Amérique du Sud (Brésil, Chili ou Bolivie...)

29 juin 2019

À la MJC, ateliers en fête avant les vacances

Un final emballé !./ Photo J.P.

Dans les rendez-vous de la Maison des jeunes et de la culture, la MJC Vic, la fête des clubs ou ateliers en point d'orgue sinon vitrine d'activités proposées tout au long de l'année hors vacances scolaires ; danse, du flamenco au hip-hop ; théâtre, du groupe des enfants (dans «Les Baffles de Falontaine») et du groupe des ados («L'Île»). Des activités régulières qui deviennent des prestations de scène pour la fête sur la scène de l'Octav au Centre multimédia ; prestations artistiques qui pour cette édition 2019 ont vu Simon, à la régie son et lumière, apporter son expertise aux animateurs : Virginie pour le flamenco, Moran de Dans'6T pour le hip-hop et Pierre pour le théâtre, et jusqu'au final que Sira avait concocté ! Tous en scène pour, sur le titre «Le Brio», une joyeuse déambulation rythmée.

Vacances

Du lundi 8 juillet au vendredi 30 août, d'autres pages à écrire, avec l'accueil de loisirs pour les Bladoudou (3 à 5 ans), les Passe-partout et Aventuriers (6 à 12 ans), tous en partance vers «L'Île fantastique», avec l'équipage du capitaine Émilie (Florent, Marilou, Martin, Sonny, Sarah, Laurianne) aussi vers les destinations des minicamps pour ados. Renseignements, inscriptions, règlement : site internet (https ://www.mjcvic.fr/), Facebook : mjcvic ; mail (mjc.pij.vic@wanadoo.fr). Contacts avant et après les vacances : MJC au 05.62.31.61.00 ou 07.68.72.32.28 ; pendant les vacances 05.62.31.68.74 et Emilie au 07.68.72.32.28.
J.P.

Rabastens-de-Bigorre. Une fête interprétée de concert

La chorale des adultes a clôturé le répertoire de la première partie.

La trompette est entrée à l'école de musique de Rabastens. Des cours qui s'ajoutent à ceux de guitare, batterie, piano, flûte, saxophone, éveil musical, chorales et dédiés à plus de 100 musiciens toutes générations confondues. Pour ce rendez-vous de l'audition musicale 2019, fête des musiciens, tous sont entrés en scène façon grands évènements sportifs sur l'air «Les Chariots de feu», chacun arborant une couleur différenciée selon son activité musicale. En filigrane, la Coupe du Monde de football féminin entretenue pour faire la transition entre chacun des 32 passages, qui individuellement, qui en groupe, par coach Vincent, un tantinet sexiste : «qui adore faire le poirier en mangeant des pruneaux pour se détendre» et ses joueuses Louise et Nolween, à qui il ne reconnaît «que des défauts féminins». 
Leurs relations iront en s'améliorant au fil de la soirée. Débutants et musiciens plus confirmés démontreront tout leur talent tout en complicité dans une partition mêlant le classique, le contemporain et des reprises à succès. «Quand la musique est bonne», elle invite à danser. Un à un, tous les professeurs ont été récompensés pour leur excellent travail de l'année. Une mention spéciale fut attribuée à Sébastien, le bassiste qui a accompagné 15 morceaux pour cette fête des musiciens.
LaDepeche.fr

......

Une petite brezilienne

28 juin 2019

Du pré à la cancha : du bleu et blanc !


Il n'y a pas que sur les prés de l'ovalie où triomphent les couleurs vicquoises ; aux frontons aussi, la vague du bleu et blanc déferle. Ainsi, dans le cadre des championnats régionaux Occitanie de pelote gomme place libre, le Pelotari-Club vicquois a été représenté par les benjamins à Mirande et par les minimes à Auch ; les ambassadeurs qui s'étaient qualifiés lors des championnats départementaux – Florian Roch et Amael Daulon en benjamins, Simon Couzier et Hugo Chaintrier en minimes, étaient sur la cancha dès le matin.
Compte rendu : «Simon et Hugo, après être sortis de poule, ont bataillé dur et se sont inclinés contre les futurs champions de la compétition (les voisins tarbais Inaki et Bastien) ; ils ont tout de même réussi sur une ultime partie à décrocher la troisième place du championnat. De leur côté, Florian et Amael, champions départementaux en titre, se sont qualifiés pour les demi-finales puis pour la finale qui s'est déroulée en milieu d'après midi sur la cancha d'Auch et par une chaleur étouffante. Ils se sont inclinés contre une forte équipe de Marmande et ont néanmoins décroché, grâce à leur place en finale, une qualification pour le championnat de France programmé à la fin du mois en terres basques».
L'USV XV en a terminé avec la balle ovale en ramenant le bouclier à Ménoni, bons vœux Florian et Amael pour cette dernière étape ; qu'ils ramènent au fronton de ce même complexe sportif, les marques du titre national.
J.P.

Le club de tennis de table en assemblée

Exercice de démocratie associative avant le convivial.

C'est au Familia à Vic qu'a été réunie l'assemblée générale annuelle du club de tennis de table de Camalès ; réunion à laquelle avaient été conviés tous les adhérents (effectif de 20, 16 adultes dont 3 féminines et 4 enfants), les élus municipaux de Camalès autour du maire Jean Sempé. Il faut dire que la municipalité prête gracieusement sa salle (chauffée l'hiver) pour les entraînements et les rencontres du championnat départemental.

Bilan moral et d'activités

Participation aux réunions mensuelles du comité départemental, à la journée «Sport en famille» à Soues, au Forum des associations à Vic, et à la journée «Vital Sport» à Décathlon en septembre prochain. Une action auprès des centres de loisirs de la communauté de communes Adour-Madiran, en accord avec la municipalité de Camalès, a permis d'accueillir à tour de rôle les enfants du territoire et leur faire découvrir cette discipline le mercredi après-midi, sous l'égide de Claude Liger. Le club très impliqué sur la commune – outre qu'il est la seule activité sportive en exercice- s'est engagé dans le cadre de la Moutouade du lundi de Pâques et hors les murs, avec l'Octav, pour une soirée-concert en mai avec à l'affiche Yvette's Not Dead et A la Bonheur. Enfin, le club a pu renouveler les chemisettes des joueurs avec le soutien de deux sponsors, la société Umberti Intermarché et l'entreprise LPV TP.

Bilan sportif

Au championnat départemental, phase 1, une équipe en D2 termine 3e «ex æquo» sur 6, une équipe en D3 termine 2e sur 6. Phase 2, une équipe en D2 4e sur 8 et une équipe en D3 termine 1re sur 8. En coupe de Bigorre, des 4 jeunes du club ayant participé, Gaël termine 1er de sa catégorie. Au critérium fédéral individuel départemental, participation de 4 joueurs.
Participer, s'inscrire. S'essayer au tennis de table à Camalès ? Jusqu'au 25 juin, le mardi, de 18 à 23 h, à la salle des fêtes. Ensuite, à la rentrée pour la nouvelle saison dès le 3 septembre.
Pour toute information, contact : Daniel Le Privé, président, au 06.85.40.62.97, ou Claude Liger, secrétaire, entraîneur et représentant du comité départemental, au 06.20.37.70.71.
J.P.

......

Brésil

FaireFrance, le lait équitable



Faire France est disponible à l'Inter Marché de Vic-En-Bigorre.

27 juin 2019

Activité physique adaptée et options…


Avec la mise en place de la première cession d'Activité physique adaptée (Apa), à l'automne 2016, le Centre local d'information et coordination, le CLIC Vic-Montaner Gérontologie, s'inscrivait certes dans le cadre des prescriptions légales de la loi d'adaptation de la société au vieillissement de 2015, et tout autant, dans une dynamique où le lien social, le relationnel amical allaient rejoindre les volets santé, prévention, entretien, pour les 60 ans et plus. 
Du législatif, et dans ce département où la collectivité a fait le choix d'une politique sociale volontariste (la moitié de son budget est consacrée à l'action sociale), l'apport de la conférence des financeurs au relayeur associatif du CLIC-VMG, fait le succès de l'action «Vieillir tonic avec le CLIC» : pas moins de six groupes d'une douzaine de pratiquants en activité hebdomadaire, et avant la pause estivale, pour la deuxième année consécutive, une journée de tourisme, culture, convivialité. Après la vallée de Campan et le lac de Payolle en 2018, c'est une autre destination pyrénéenne, du côté de la Rhune au Pays basque, qu'ont gagnée une cinquantaine de Bigourdans du Val d'Adour, accompagnés de Laura Mielgo et Charlène Mallet (coordinatrices CLIC), Damien Ledez (professeur d'Apa), la composition du programme et l'organisation de la journée ayant vu la participation de Nathalie Bernadet, secrétaire CLIC). Découverte et détente, promenade à portée de tous et satisfaction affichée au retour.

À savoir

Les personnes intéressées par l'Apa, du secteur de compétence du CLIC, à savoir canton de Vic, Maubourguet, Rabastens, Castelnau-Rivière-Basse, peuvent s'informer auprès du CLIC VMG, en appelant au 05.62.31.83.89, consulter la page Facebook (CLIC VMG).
J.P.

L'ami Brel avec Cantadour

Le chœur Cantadour rend hommage à Brel samedi 29 juin

C'est la première année que la chorale Cantadour organise un spectacle de cette ampleur. Il se déroule samedi 29 juin à 20h30 au centre culturel.
Comédien, musicien, techniciens. tous les ingrédients sont réunis pour proposer une agréable soirée autour de chansons de Jacques Brel, tour à tour jouées, chantées, théâtralisées. Tous les membres de l'association ont mis beaucoup d'énergie, de temps, mais surtout de cœur pour cette réalisation, avec l'espoir que le public soit nombreux pour une agréable soirée.
Les acteurs et musiciens :
Comédiens : Roland Abadie, Accordéoniste : Jean-Philippe Pinchon, Direction de chœur : Juliette Salanne
Entrée 10€ / tarif réduit 5€ / gratuit moins de 12 ans
- tombola (à gagner : livre / cd / et DVD de Brel)
Billetterie au «café du centre» de Maubourguet, contact 06.81.57.02.23
LaDepeche.fr

....

26 juin 2019

Vic sort gagnant d'une belle finale

Les joueurs sont arrivés en tracteur remorque jusque sous la halle pour une soirée de liesse./ Photo P. P.

«Un match propre, joué dans l'esprit.» Ce sont les mots de Jean Sillières, un connaisseur, à la sortie du stade d'Hagetmau. Oui, ce dimanche 23 juin, c'est le rugby qui a été gagnant.
Dans les tribunes d'abord, avec la joyeuse banda des «jaune et noir» à laquelle répondaient les voix des nombreux supporteurs des «bleu et blanc». Sur le terrain ensuite, où les deux équipes, malgré une chaleur éprouvante pour les organismes, se sont efforcées de pratiquer un rugby de mouvement.
à ce jeu-là, les Vicquois ont réalisé une entame de rêve grâce aux deux magnifiques essais de Larose et P. Abadie en combinaison avec Boyrie et Brouillot. Malgré ce coup du sort, les Castésiens n'abdiquent pas et reviennent dans la partie sur un essai transformé de leur demi de mêlée et une pénalité de leur ouvreur. Entre-temps, Brouillot réussit à contrer un petit coup de pied adverse pour finir entre les perches.
Après la pause, les «jaune et noir» vont mettre la main sur le match et grignoter l'avance des Vicquois pour revenir à deux petits points. On sent les Vicquois dans un temps faible, les fautes se multiplient, mais la défense fait bonne garde… Et puis, copié-collé de la demi-finale, les Bigourdans reviennent en fin de partie dans le camp des Landais grâce à un contre de Baldes. Un drop de Boyrie, un essai de Larose, et le match est plié ! La déferlante de supporters «bleu et blanc» envahit le terrain au coup de sifflet final pour fêter ses héros du jour. Gagnants et perdants s'applaudissent mutuellement !
Un grand bravo à tous les acteurs de cette belle finale ! C'est le rugby qu'on aime, un rugby de partage et de convivialité. De retour à Vic, accueillis par les supporters de Vic mais aussi de Rabastens, de Camalès, joueurs et staff, sur le char du triomphe, ont pu brandir le bouclier et chanter : «On est champions de France !».
Ils l'ont bien mérité, comme l'ont mérité tous les bénévoles qui ont œuvré à la réussite de cette journée et n'ont pas ménagé leur peine pour satisfaire les quelque 350 supporters lors du repas d'avant-match.
C'est cet esprit qu'il faudra préserver pour d'autres lendemains qui chantent.
P. P.

Un nouvel autel pour l'église de Vic

Pendant l'office de l'Ascension./ Photo J.P.

Un événement pour la communauté catholique de l'ensemble paroissial de Vic : la dédicace du nouvel autel de l'église Saint-Martin ; l'événement a eu lieu le jeudi de l'Ascension, lors de la célébration de l'office par Nicolas Brouwet, évêque du diocèse Tarbes-Lourdes, entouré du curé de la paroisse, le père Raphaël de Lassus et du vicaire, le père Christian Lagarde. En voici le compte rendu par Anne T., paroissienne.
«À Vic-en-Bigorre, le 30 mai a eu lieu un événement assez unique en son genre : la dédicace du nouvel autel de l'église Saint-Martin. Dédicace considérée comme l'un des rites les plus solennels de la liturgie catholique, l'autel étant le signe du Christ qui donne sa vie pour nous. L'autel, en marbre des Pyrénées, est constitué de douze plaques de marbres rouge et gris, représentant les douze apôtres du Christ et formant le pilier de l'autel. Le tout est surplombé d'une majestueuse plaque en marbre, représentant le Christ lui-même, chef de son Église. La cérémonie a été très solennelle, déroulant de multiples symboles : l'aspersion, l'onction avec de l'huile bénite de la plaque de l'autel, l'encensement, la parure et l'illumination de l'autel. Des reliques du bienheureux Alain Solminihac, évêque de Cahors au XVIIe siècle, ont été insérées dans l'autel. Une belle célébration clôturée par un repas convivial au foyer Saint-Martin». Et cette invitation : «Vous êtes les bienvenus pour venir admirer cette magnifique œuvre d'art dans l'église de Vic».
Recueilli par J.P

....

Senza titolo: Photo

25 juin 2019

Aux morts en Indochine


Le 8 juin, journée nationale des Morts pour la France en Indochine entre 1945 et 1954, date inscrite au calendrier officiel des cérémonies patriotiques depuis le décret n° 2005-547 du 26 mai 2005 ; une date qui est celle du jour de l'inhumation du soldat inconnu d'Indochine à la nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette dans le Pas-de-Calais, en 1980. Site mémoriel à associer au mémorial dédié aux morts pour la France en Indochine implanté à Fréjus depuis 1993 et qui abrite près de 24.000 sépultures de militaires et civils. Le site internet Mémoire des hommes permet de consulter en ligne la base de données des morts pour la France au cours de la guerre d'Indochine (1945-1954).
À Vic, en ce 8 juin 2019, rassemblement devant le monument aux morts d'élus et représentants de services dont l'adjudant-chef Apollinaire pour la brigade de gendarmerie aux côtés des associations patriotiques pour lecture du message de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, qui commence par ces mots : «La mémoire est un ciment pour notre nation. Elle nous unit et nous rassemble. Elle lie les générations. Dans cette mémoire nationale, il n'y a pas de «guerre oubliée «(..)», dépôt de deux gerbes de la municipalité par le maire Clément Menet entouré des adjointes Danielle Bajon et Sidonie Cardouat, celle des anciens combattants par Roger Héry entouré de Jean Moïse et Bernard Poublan, conseiller départemental ; protocole accompagné par la diffusion de «La Marseillaise» et deux chants dont «Marie-Dominique».
J.P.

L'échez coule encore en bleu et blanc


«Écoutez, chanter l'USV… ce soir on est champion, c'est Ménoni qui va s'enflammer…»
Là, tous ensemble, avec leurs supporters, les joueurs se sont mis en cercle, entourés par ce peuple en bleu et blanc qui les a suivis dans l'aventure, pas à pas, jusqu'au bout de ces phases finales. Jusqu'en ce dimanche après-midi, sur cette belle pelouse d'Hagetmau théâtre du sacre d'une belle bande de copains, qui après un échec en demi d'Occitanie s'étaient dit les mots, s'étaient soudés pour aller chercher ce bouclier. Le plus beau, celui de champion de France de deuxième série.

Tous là au rendez-vous !

Toute la semaine, Vic s'était paré de bleu et blanc, et l'ambiance grimpait pour cette journée de finale, cette journée de fête. De 120 repas pour les quarts de finale, ils étaient toujours plus nombreux les supporters vicquois à s'installer à la table des bénévoles. Près de 360, hier midi, sur le fronton de Sault-de-Navailles pour se délecter du repas proposé par les bénévoles. tous là prêts à pousser derrière les «ciel et blanc»…
Quelques klaxons et encouragements lors de l'arrivée des joueurs, le temps que la grande famille vicquoise ne garnisse le côté gauche de la tribune, quand les jaunes et noirs de Castets-Linxe étaient déjà là, accompagnés de leur banda.
Premier essai, premiers éclats de voix, les supporters vicquois auront poussé tout l'après-midi derrière leur XV de cœur, poussant plus fort encore quand Castets-Linxe se remettait en selle, revenant à quelques unités. Mais très vite, le peuple bleu et blanc allait exulter sur ce dernier essai… Tous avaient bien compris, ils étaient prêts à s'enflammer, à enflammer la nuit vicquoise. Le bouclier rentre en Bigorre car, hier soir, Vic a été sacré champion… Certain(e) s le chantent encore…
Jean-Patrick Lapeyrade