31 juillet 2019

Vic-en-Bigorre. Le maire, l'aquarelliste et le cuisinier


Ce pourrait être le titre d'un conte sinon d'une fable, dans tous les cas, il s'agit d'un événement inscrit dans la vie du Montanérès et du programme proposé aux habitants comme aux touristes et visiteurs. Si Monique Pujo-Monfran anime un atelier d'aquarelle depuis plusieurs années tous les premier samedi du mois dans une des salles du foyer, c'est la troisième année que la municipalité, autour du maire Dominique Lagahe, accueille une grande exposition estivale dans la salle des fêtes ; quant à l'association de cuisine médiévale Le Tailloir, relais d'un patrimoine culinaire sinon gastronomique, hors participation aux Médiévales et animations estivales, c'est sa deuxième participation à l'événement en réalisant des mets à l'occasion du vernissage programmé le vendredi 2 août à 19 heures.
Histoire et actualité culturelle, art pictural et art de vivre. L'exposition est à découvrir tous les jours, du 3 au 11 août inclus, de 14 heures à 19 heures, l'entrée est gratuite.
J. P.

Madiran. Le village et les vignerons en fête


Il se décline sur trois jours avec la fête du village et sous un angle différent pour aller à la rencontre des vignerons.

Le 14 août :

De 10 h 30 à 18 h 30, dégustation des vins des appellations à la Maison des vins.
à 11 heures, jeux pour enfants, sur la place Doussine.
à 12 heures, repas des chasseurs à l'école.
à 14 heures, sélection des vins ambassadeurs (section ouverte au public sur réservation), à la Maison des vins.
à 15 heures, marché gourmand dans les rues du village.
De 18 heures à 22 heures, bar à vins des Vignerons de madiran et pacherenc du Vic-Bilh, à l'entrée du parc du Prieuré.
à 19 heures, repas des Jeunes Agriculteurs et animations musicales, au parc du Prieuré.
à 22 heures, concert Kimbala, sur la place Doussine, bal Festisud.

Le 15 :

Déambulez au cœur du village, découvrez l'exposition Willy Ronis, au parc du presbytère, les espaces vins et la rue principale.
De 10 heures à 20 heures, rencontre et dégustations avec les Vignerons.
à 10 heures, messe animée par Michel Etcheverry, les confréries et les chanteurs vignerons du Vic-Bilh.
à 11 heures, défilé des confréries avec la banda les Dandy's de l'Armagnac.
à 11 h 30, chapitre de la Viguerie.
à 12 h 30, repas animé par Etcheverry.à 15 h 30, concert Les rues d'Antibes.
à 16 heures, déambulation de la troupe Pignon sur rue.
En fin d'après-midi, exposition et déambulations avec des rapaces avec Le Parc aux rapaces.
à 19 heures, repas.
à 22 heures, bal avec Heptagone.
à 23 h 30, feu d'artifice.
Le 16 :
à 15 heures, grand prix cycliste.
à 20 heures, paella.
à 23 h 30, bal avec Décibel.
Janine Noguez

......

Majestueusement baobabs à Madagascar |  Découvrez les plus majestueusement arbres du monde!

30 juillet 2019

Vic-en-Bigorre. Une soirée 100 % rock à l'Octav



Dans le cadre des Escales d'automne du conseil départemental des Hautes-Pyrénées, la scène de l'Octav accueillera Yarol Poupaud et le groupe Miss America !
Un événement sur le territoire et au-delà, pour les amateurs de la scène rock !
Entrée : 15 €. Billetterie à l'Octav (tél. 05.62.33.74.00) ou sur www.ticketmaster.fr

Yarol Poupaud en concert

FFF, Black Minou, Johnny Hallyday… Nombreux sont les projets et les collaborations où son nom apparaît. L'artiste fait désormais cavalier seul, au chant, guitare toujours en main bien évidemment, avec un premier album solo. Un challenge où Yarol se hisse aux avant-postes avec quatorze compositions originales à la fusion rock, mais aux sonorités tantôt funk, tantôt blues, voire électros et afros («What am I supposed to do»). Un album vivant donc, où chaque nouveau morceau vient tordre les clichés liés à l'univers du rock, laissant place à une large palette auditive. Un opus où le français et l'anglais se côtoient et s'articulent sans accroche. Enregistré à Paris, mixé à Londres, les frontières ne cessent de tomber pour celui qui veut se faire un prénom, en plus d'un nom, dans le milieu de la scène indépendante française. Un tournant prometteur s'annonce pour le guitariste aux précieux riffs.
Ses solos de guitare font hurler les filles, les riffs secouent les garçons, et sa rythmique emballe le myocarde.
Il joue avec les styles pour ne servir qu'un seul but : la fièvre.
Et cette fièvre ne s'exprime jamais autant que sur scène.

Miss America

Enchaînant les tournées marathon, qu'on se le dise, Miss America est là pour porter toujours plus loin la bonne parole du rock'n'roll.
Des Insus à Johnny Hallyday, en passant par Satriani, Simple Minds, dernièrement Scorpions et quelques autres Monsters of Rock, beaucoup ont invité les Miss America à partager l'affiche, reconnaissant dans ces brûleurs de scènes, sinon l'avenir du rock, du moins un présent à offrir en pâture aux légions affamées de bonnes vibrations.
Biberonnés au stadium rock (Queen, AC/DC, The Who, Aerosmith…) et aux riffs taillés pour les grands espaces, ces rockers 2.0 en ont capté l'essence : des refrains imparables et une énergie brute ressentie jusqu'aux derniers rangs.
Pratiquant la parité (2 garçons, 2 filles) et porté par la voix bourbon-jack de Tommy Roves, le gang démontre à chaque concert la qualité de l'acier dans lequel a été forgé leur système nerveux.
Après deux EP sortis en 2015 et 2017, épuisés puis réédités plusieurs fois chacun (près de 10.000 copies à ce jour), Miss America devient lauréat du «Grand Studio RTL» et assure le show sur le plateau du «Quotidien» de Yann Barthès. Recruté par l'écurie Remark Record (Marc Lumbroso, J.-J. Goldman, Christine & the Queen) et Morgane Publishing (Fabrice Nataf), le premier album tant attendu est sorti au printemps 2019.
L'Octav à Vic-en-Bigorre, tél. 05.62.33.74.00. https://www.facebook.com/octav.65/
LaDepeche.fr

Nouilhan. Mission animation du village !


Certes, le point d'orgue du calendrier des animations dans les villages reste la fête patronale, le plus souvent estivale, fête qui rassemble les familles en ramenant à cette occasion ceux qui sont partis la plupart du temps pour raisons professionnelles ; le programme de festivités s'adresse donc à un public de tous âges, composé, comme à Nouilhan, par une équipe à cette image, intergénérationnelle. Jeunes, moins jeunes, lycéens, étudiants, en activité, retraités, résidant au village ou alentour, une quinzaine de volontaires enthousiastes pour l'équipe du comité des fêtes dont la présidente, Aurélie Lecot, souligne le dynamisme et la bonne humeur ; le secret en serait-il le mix «de maturité des plus vieux et l'insouciance des plus jeunes» ?
Au bureau, autour de la présidente : Chantal Capmartin, vice-présidente ; Gilles Castillo, trésorier, et Marie Bouyssonnie, trésorière adjointe ; Martine Frossard, secrétaire, et Nathalie Iturria, secrétaire adjointe, et toute l'équipe à l'œuvre pour le prochain rendez-vous, la fête locale du vendredi 23 au dimanche 25 août. Nous reviendrons sur le programme.
J. P.

ST LEZER


....

Madagascar Baobabs Avenue Long Road - love these photos from @Nickmargherita

La pyramide de Kelsen , fondement du Droit

29 juillet 2019

Vic-en-Bigorre. L'AVF Vic, un des 300 maillons de l'union nationale


La réunion d'une assemblée générale d'association c'est bien entendu la présentation des divers compte-rendus de l'exercice écoulé et d ses perspectives. L'AG de l'Accueil des villes françaises, l'AVF Vic, un des deux accueils des Hautes-Pyrénées avec Tarbes et un des 300 accueils du réseau de l'union nationale y a été conforme avec cependant cette précision de la présidente Michèle Aué, rappelant que selon les statuts, il s'agissait du dernier mandat pour la plupart des administrateurs (renouvellement 2019/2022). Sous la bannière «Simplicité, Efficacité, Bienveillance», c'est une association active 5 jours sur 7, toute l'année, hors vacances scolaires. 
Des chiffres bien sûr qui témoignent de l'ensemble des activités proposées et de son dynamisme. 214 adhérents dont 36 nouveaux accueillis, 5 nouveaux adhérents (70 000 adhérents au plan national) dont quelque 133 adhérents résidant à Vic-en-Bigorre (l'AVF Vic est ouvert au territoire intercommunal et au-delà), et pas moins de 45 bénévoles administrateurs et animateurs d'ateliers (26 animant des ateliers) parmi lesquels arts créatifs, anglais (4 niveaux), aquarelle, belote, tarot, chorale, cuisines, danses, espagnol, informatique (4 niveaux), marche, philosophie, photo, taï-chi... 
Des ateliers avec une moyenne de 17 participants réguliers et des liens interassociatifs lors de rendez-vous nationaux comme le Téléthon par exemple, ou la fête de la musique avec au rang des associations les Amis d'Hier et d'Aujourd'hui, Mira Europe, Croix-Rouge… Des animations ouvertes à tous, tels des carnets de voyage proposés par des adhérents voyageurs globe-trotter. Le site de La Clairière du centre hospitalier de Bigorre accueillant bon nombre d'animations, l'AVF Vic est très attaché «aux relations entre l'association et la maison de retraite», en particulier lors d'un goûter festif animé partagé à Noël avec les résidents.
J.P.

Lahitte-Toupière. Jours de fêtes très ensoleillés…


Cette première quinzaine de juillet est à marquer d'une pierre blanche. En effet, la fête locale débute par la soirée moules-frites toujours prisée vu le nombre de participants ; le lendemain, place aux arènes pour la course landaise remise au goût du jour il y a quelques années. Ces manifestations étaient animées par la banda Gascon é Bien et les bals par Galactica. Le dimanche était consacré à la messe à 9 h 30, puis à midi, l'apéritif servi par les conseillers municipaux pendant que se préparaient les membres du comité des fêtes pour la sérénade. Le 14 juillet, ce fut une explosion (rien d'étonnant avec ces moteurs détonants, pétaradants, vrombissants), du nombre (200) de véhicules anciens exposés : automobiles, tracteurs, motocyclettes, cyclomoteurs, vélomoteurs, mais aussi grand bi, bicyclettes, carriole. 
Les nouveaux terrains communaux ont été utiles pour cette exposition dont le village pourrait en devenir un haut lieu. Simultanément se déroulait l'exposition rétro vintage. À 12 h 30, un repas a régalé de nombreux gourmets ; à 16 h 30, on a remonté le temps des années rockabilly avec le comité des fêtes et dansé le rock'roll. À 19 heures, apéritif tapas. D'inoubliables instants,offerts sous un soleil radieux par le comité des fêtes, présidé par Flavien, qui remercie toutes celles et tous ceux qui par leur présence nombreuse ont fait de ces journées de grands moments de convivialité. Le comité réfléchit déjà au programme 2020 pour que la fête soit encore plus belle.
J.C.

...

A beautiful sunset in Hluhluwe, South Africa. Coucher de soleil en Afrique du sud absolument magnifique

28 juillet 2019

Vic-en-Bigorre. Au tour du livre Salon et plus


Le samedi 21 septembre prochain, la salle de l'Octav, au centre multimédia, accueillera un Salon du livre. Si le site a été le cadre d'autres Salons, signés d'organisateurs différents (les Éditions du Val d'Adour ou les femmes du Lions-Club de Tarbes-Pyrénées), l'innovation est au rendez-vous de cette manifestation à bien des égards. Il s'agira d'abord du premier Salon organisé par la toute nouvelle association Au tour du livre, que Magali Charron, Marie-Clémence Duguet et Annick Theis ont portée sur des fonts baptismaux littéraires ; une première édition dont Marc Bélit sera le parrain. 
La volonté d'un Salon sous le signe de la générosité par le soutien solidaire à des associations d'intérêt général, l'attribution du prix Francis-Jammes, la proposition de trois conférences, l'accueil d'auteurs et d'éditeurs et, au-delà du programme de la journée, des projets et des perspectives dont des rencontres à la manière de dîners littéraires ou encore en direction d'établissements accueillant des publics différents, scolaires, aînés, associatifs… À suivre donc.
Contact : 06.13.61.52.26.
J.P

Saint-Sever-de-Rustan. «Albiciacum» : les chevaux se donnent en spectacle


Les chevaux ont pris la mesure du terrain, fait connaissance entre eux. Ils savent désormais où ils vont évoluer lors des trois soirées du spectacle «Albiciacum» qui sera donné en l'abbaye de Saint-Sever-de-Rustan les 9 et 10 août en soirée, à partir de 21 heures. Si d'autres animaux de la basse-cour, grands et petits, seront présents, six chevaux et leurs cavaliers évolueront dans des scènes de guerre, dans diverses chorégraphies et scènes d'action, confirme Alice Lapèze qui veille à une mise en scène soignée et précise, fidèle au script des vingt tableaux qui seront proposés aux spectateurs tout au long du scénario d'un spectacle qui traverse les siècles. Réservations pour l'une des trois représentations, vendredi 9, samedi 10 ou dimanche 11 août.
La billetterie en ligne pour le spectacle «Albiciacum : les pierres se souviennent» vient d'être ouverte.
Les personnes souhaitant assister au spectacle peuvent déjà réserver leur place et profiter d'une réduction jusqu'au 30 juillet sur le site www.albiciacum.com Lien de la billetterie :
LaDepeche.fr

.....

Thibault Isabel : Jusque dans la langue abstraite contemporaine, bien des locutions rappellent les formes suggestives du style poétique païen. Quand nous disons «le soleil se couche» ou «le jour se lève», ces expressions ne présentent pas l'idée d'une personne consciente ─le «soleil»─ qui se met au lit ou s'arrache à ses draps.

27 juillet 2019

Vic-en-Bigorre. Une assemblée charnière pour la Gym volontaire vicquoise


L'exercice associatif de l'assemblée générale du club de Gym volontaire vicquoise, affilié à la Fédération française d'éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV), à la fois statutaire dans la présentation des différents rapports (moral, d'activité, financier, électif, projets…) et dans le fonctionnement à venir vient de se dérouler. À l'activité essentielle des cours de gym et annexe des réunions fédérales, le club ajoute l'engagement et la participation à des manifestations locales ou campagnes nationales (Forum des associations, Octobre rose, Téléthon) ainsi que des programmations festives en interne (Noël, galette des Rois…). 
La progression en effectif (57 en 2018-2019 pour 53 l'année précédente) témoigne de l'attractivité, et si le montant de la licence est maintenu à 120 € pour l'année, il est acté pour toute inscription renouvelée une remise de 10 € ; et aussi rappelé que la production d'un certificat médical est obligatoire (avec le questionnaire de santé, validité de 3 ans). Au rang des interrogations consultations, le nombre d'heures d'activité hebdomadaires pour la saison prochaine (2 ou 3 séquences d'une heure), la pratique en 2 ou 3 groupes, selon évidemment la disponibilité de la salle et créneaux horaires. Un des points de l'AG, la recherche d'une ou d'un remplaçant (e) pour la rentrée, compte tenu du départ de l'animatrice, Myriam Estrade ; à ce sujet, les adhérentes avaient organisé un protocole cadeaux sympathique.
Infos et appel. Rentrées avec la journée Sport en famille à Soues, le Forum des associations le 7 septembre à Vic, la rentrée sur le tapis le lundi 9 septembre à 18 h 45. Et d'ici là, l'esprit créatif des adhérentes est sollicité pour la composition d'affiches et flyers et même fiche d'inscription. Pas tout à fait la pause estivale !
J.P

Rabastens-de-Bigorre. Le PVA a un avenir


Durant trois jours, le Parc du Val d'Adour connaît une activité à la fois festive et musicale dans le cadre de Fest'in marcat. «Ce ne fut pas facile à organiser», concède Joël Castaing qui souhaite «que cette manifestation perdure dans le temps parce que le PVA a un potentiel». 
Puis de remercier «tous les partenaires qui se sont associés à ce rendez-vous sans qui rien ne serait possible». «Félicitations pour l'organisation de ces festivités grâce à tous les bénévoles. Durant trois jours, Rabastens va vivre intensément», dira en préambule l'adjointe au maire Claudine Argacha qui pointera le futur : «Maintenant, le PVA peut réfléchir à son avenir». Pour l'autre adjointe au maire, Véronique Thirault : «l'engagement dans Fest'in marcat ne peut qu'induire une réussite à travers toutes les tranches d'âge». Pour Roland Dubertrand, vice-président de la communauté des communes Adour-Madiran : «C'est la première fois que je vois autant de bénévoles autour d'une manifestation. Le PVA a un bel avenir et le montre. 
Ça marchera, vous le méritez ! A nous maintenant d'imaginer d'autres choses en ce lieu», conclura-t-il. «Chassez le naturel, il revient au galop» : la phrase que l'on retrouve dans les épîtres d'Horace, si souvent reprise à travers les siècles, prend ici tout son sens naturellement. En parcourant les allées, on peut y faire son marché à partir des produits du terroir au son des groupes musicaux qui se produisent sur la scène du festival off, retrouver des témoins d'un passé pas toujours aussi lointain, aller se restaurer dans un espace dédié à l'autre culture du terroir.
LaDepeche.fr

.......

90 idées de photographie noir et blanc qui peut décorer vos murs

26 juillet 2019

Vic-en-Bigorre. Des «Frimousses» solidaires planétaires


La journée de visite et présentation des élèves de cours moyen 2e année au collège de la cité scolaire Pierre-Mendès-France a été l'occasion d'une véritable cérémonie, celle de la remise d'un chèque à la délégation des Pyrénées-Atlantiques de l'Unicef (acronyme de Fonds des nations unies pour l'enfance), agence de l'Organisation des nations unies, Onu, consacrée à l'amélioration et à la promotion de la condition des enfants. Si le siège de cet organisme public international, créé en 1946, est sis à New York, pas moins de 73 départementaux œuvrent sur le terrain, à la sensibilisation de la convention internationale des Droits de l'enfant (cette année 2019 marque son 30e anniversaire) et actions de protection, éducation, santé (à ce chapitre, les vaccinations aujourd'hui faisant l'objet de contestations qui valent l'alerte de l'Office mondial de la santé).
Projet conjugué. L'école Pierre-Guillard et le collège ont fait cause commune ; Sophie Bazalgette, professeur d'histoire à la cité scolaire, en déroulant le cheminement : «Dans le cadre du programme d'Enseignement moral et civique, EMC (autrefois éducation civique), les 6e doivent travailler sur les notions d'engagement et les droits de l'enfant». Sortir des enseignements théoriques et proposer aux élèves de 11 ans une action concrète découverte sur le site internet de l'Unicef par le professeur, voilà pour le projet «Frimousses», présenté lors d'une réunion de liaison école collège au cours de laquelle les enseignants des deux établissements vicquois étaient invités à envisager des projets communs. Le projet «Frimousses» a rencontré un franc et enthousiaste accueil, partagé ensuite par écoliers et collégiens.
«Frimousse» est une poupée de chiffon créée par l'Unicef ; poupée que chacun personnalise (art créatif, customisation…) à l'aide de matériaux de récupération, chaque «Frimousse» devenant le symbole d'un enfant du monde, avec nom et identité. L'enfant s'engage et devient messager des droits de l'enfant en sensibilisant ses proches, les fonds recueillis contribuant au financement des programmes soutenus par l'Unicef sur le terrain. L'école Pierre-Guillard et le collège de la cité scolaire PMF ont collecté 420 et 870 €, remis à l'équipe des bénévoles de la délégation venue de Pau autour de Thérèse Porlier ; du concret et du symbolique : tous les participants se sont rassemblés au pied de l'arbre de la Liberté en place dans l'établissement pour fêter le bicentenaire de la Révolution française en 1989, l'année de la naissance de la convention internationale des Droits de l'Enfant.
J.P.

Maubourguet. Course landaise ce samedi


Après quelques années de disette, le Club taurin course landaise de Maubourguet relance la course du club en organisant une course landaise formelle de seconde, samedi 27 juillet à 21 h 30, aux arènes Pierrot-Balao «dit Estirac» du Bouscarret.
Toute l'équipe du président Jean-Paul Bénédé, du Club taurin course landaise de Maubourguet, boucle les derniers préparatifs pour ce samedi 27 juillet afin d'accueillir le maximum de spectateurs coursayres ou néophytes pour découvrir l'art gascon qu'est la course landaise.
Pour ce rendez-vous, le Club taurin recevra la ganaderia du ganadero et cordier Guillaume Dussau, d'Aire-sur-l'Adour, et la cuadrilla de Romain Truchat pour un grand spectacle de course landaise.
Guillaume Dussau débarquera ce qui se fait de mieux concernant le bétail sauvage pour cette nocturne maubourguétoise tant attendue.
La cuadrilla de Romain Truchat devrait se présenter dans la formation suivante à Maubourguet, ce samedi 27 juillet à 21 h 30, dans les arènes du Bouscarret, très motivée pour vous faire découvrir l'art gascon devant les vaches landaises de la ganaderia aturine.
Écarteurs : Romain Truchat (chef de cuadrilla 2019), Tom Capain, Mathieu Dupy, Grégory Lavie, Paul et Thomas Dussau, Alexandre Brethes.
Sauteurs : Alexandre Lesterlou et Amiclar Rodrigues.
Hommes en blanc : Pierre- Alain Casteix, Alain Duclaver.
Au bout de la corde, l'ange gardien ganadero et cordier Guillaume Dussau.
Animation musicale : Harmonie école de musique de Plaisance-du-Gers.
Speaker : Adrien Descazaux.
Entrée générale : 12 € (moins de 16 ans, entrée gratuite).
LaDepeche.fr