31 août 2019

Saint-Lézer. Libération : destins individuels, histoire collective


La stèle sur la route de Tarasteix à Saint-Lézer, est dédiée à Robert Laffargue tombé le 10 juillet 1944 ; l' agent de liaison du corps-Franc Pommiès, «tué à l'ennemi au cours d'une liaison particulièrement périlleuse», allait prévenir une section isolée du CFP à Montaner que les allemands guidés par la milice allait l'attaquer. Le destin d'un jeune homme qui avait choisi le camp de l'honneur, de l'engagement, du courage, celui des patriotes et combattants pour la Liberté. 
À chaque commémoration du pèlerinage du souvenir organisé par le Comité départemental de la Résistance des Hautes-Pyrénées, la délégation recueillie devant la stèle rassemble des représentants associations d'anciens combattants avec leurs porte-drapeaux, des habitants du village dont les élus municipaux, de proches du jeune résistant venus de Toulouse (notamment un cousin qui s'exprimera au nom de la famille soulignant sa gratitude envers le Souvenir Français pour le travail de mémoire perpétué). 
En l'occurrence, le lieutenant-colonel Louis Maslies qui chaque année, dans le cérémonial, inscrit les destins individuels et le choix des hommes honorés dans l'histoire de la France et associe un de ces patriotes qui «n'acceptant pas l'humiliation de la défaite vont s'engager dans les Forces Française Libres (FFL) ou Forces Française de l'Intérieur (FFI) afin de poursuivre le combat pour que la France recouvre sa liberté et son honneur». En ce 24 août 2019, la mémoire de Maurice Gilbert, fait prisonnier lors des combats à Higuères-Soye «massacré par les allemands dans la clairière de Berlanne près de Morlaas avec 9 autres de la section».
J.P.

Tarbes. Rockabilly à la sauce anglaise


Le Festival Rockabilly touche bientôt à sa fin. Hier, sous la chaleur estivale, c'est le groupe britannique The Rhythm Aces qui devait jouer pour le plaisir du public de la place Jean-Jaurès.
Mais les musiciens se sont fait attendre près de trois quarts d'heure, finissant de manger, avant de se décider enfin à monter sur scène pour faire découvrir aux spectateurs tarbais leur «british rock'n'roll», avec sa touche particulière.
Ariane Debernardi

Andrest. Au programme du week-end

Résultat de recherche d'images pour "Andrest Hautes-Pyrénées"

CÉRÉMONIE >Libération. 
Les conscrits et l'Association Animations Andrest déposeront une gerbe en hommage à François Cadennes, jeune résistant mort pour la France au cours de la Libération des Hautes-Pyrénées lors de la Deuxième Guerre mondiale, ce dimanche 1er septembre, en présence d'une délégation du comité départemental de la Résistance des Hautes-Pyrénées pour l'histoire et le souvenir. Rassemblement à 11 h 45, place de la Libération, devant la stèle dédiée. Un vin d'honneur clôturera la cérémonie à la salle des fêtes.
FESTIVITÉS >Du 30août au 1er septembre. 
Ouverture de la fête du village le vendredi 30 août animée par le groupe Hont'de rien ; repas sur le thème «Saveur des îles» à 20 h 45 (sur réservation) suivi du feu d'artifice à 23 heures et du bal disco avec Crazy Nights. 
Le programme du samedi 31 démarre à 10 heures avec la partie de pêche pour les enfants du village et reprendra à 14 heures avec le concours de pétanque en triplettes ; la soirée reprendra à 19 heures autour d'un apéritif tapas, puis le repas côte à l'os (sur réservation) animé par le groupe Kombo Loco et à 23 heures, bal des conscrits animé par Crazy Nights. 
Dimanche 1er septembre, invitation pour une balade pédestre à partir de 10 heures et déambulation dans les rues du village. 
Après la cérémonie et le vin d'honneur, rendez-vous est donné à partir de 15 h 30 : concours de pétanque pour les habitants d'Andrest et leurs invités, soirée-concert avec le groupe Castel (restauration possible sur place) ; à 19 h 45, tirage de la tombola.
LaDepeche.fr

......

Destinations Italie - Un guide d'initiés Positano, Italie, de Iryna #italytravel #italyvacation #États-Unis #États-Unis # #Italie #Idées #Australie #Été #Thaïlande

Les légumes de Pascal Poot poussent sans arrosage


30 août 2019

Saint-Lézer. Engagement citoyen et convivialité

Des remerciements partagés/ Photo JP.

Le groupe des jeunes de la structure municipale tarbaise «Oasis des jeunes» qui dans le cadre d'une collaboration ou partenariat du Service Jeunes-Vie citoyenne de la capitale bigourdane avec la commune de Saint-Lézer s'était engagé dans un chantier de nettoyage sur le site du Castelbielh, est revenu à l'invitation des élus locaux. En effet, Serge Joseph et Guy Dutrieux, respectivement maire et adjoint délégué ont organisé une partie grillades à laquelle la plupart des jeunes tarbais qui avaient œuvré sur le sentier archéologique avec leurs encadrants animateurs Yona et Guillaume ont pu participer.
Une belle expérience d'action citoyenne, dans un esprit «donnant-donnant» puisque la contrepartie avec les aides de différentes collectivités territoriales a été un séjour de découvertes en Camargue ; pour les élus de Saint-Lézer, bien entendu la satisfaction de l'action concrète d'entretien du site, et au regard de l'âge des intervenants qui ont découvert le sentier et son histoire, ce commentaire élogieux : «nous avons été agréablement surpris par leur sérieux, leur bonne volonté ; la disponibilité et la bonne humeur des animateurs et des jeunes». Cela valait bien ce partage convivial de fin de chantier !
J.P.

Lescurry. Village en fête


Pour bien terminer la période de vacances estivales et au plus près de la rentrée pour certains, rendez-vous à Lescurry pour faire la fête et participer aux activités proposées par le dynamique comité des fêtes.
Samedi 31 août. De 8 heures à 11 heures, concours de pêche au lac municipal, 60 kg de truites lâchées. À 11 h 30 : remise des lots aux meilleurs pêcheurs. À 14 h 30 : concours de pétanque en doublettes doté de 80 € de prix plus coupes plus engagements. À 19 h 30 : apéritif bandas animé par Los Ricardos. À partir de 20 heures : repas ouvert à tous. Au menu : entrée, entrecôte / frites, fromage, dessert, vin, café : 18 € pour les adultes ; menus enfants de 7 à 12 ans : 10 €. Inscriptions au 05.62.96.69.92 ou au 06.71.93.55.08. À 23 heures : bal avec 100 % Fiesta. À 0 h : feu d'artifice.
Dimanche 1er septembre. À 11 heures : départ de la sérénade. À 19 heures : bal non-stop avec Sud Mélody.
LaDepeche.fr

Cinque terre

10 meilleures destinations de lune de miel en Italie, #destinations #italie #meilleures

La vague japonaise de Hokusai┃ARTE





29 août 2019

Vic-en-Bigorre. «Et ça continue encore et encore...»


Un certain dimanche 23 juin de l'an 2019, l'USV XV, à Hagetmau, signait une victoire que quelques-uns ne se lassent pas de fêter ! L'accession à la première série de la Ligue Occitanie, aboutissement pour certains se déclarant «rattrapés» par l'âge et qui profiteraient de l'occasion pour raccrocher les crampons, ou étape intermédiaire pour d'autres qui ont de la marge d'état civil et font leur l'écho de «Fort Boyard» «Toujours plus haut, toujours plus loin» ! 
À quelques heures de la reprise par un match amical sur la pelouse de Ménoni (vendredi 30 août à 19 h 30 face à Trie), une grande table était dressée chez l'ami Carpy, au Familia, où les premiers arrivés, sourire en bandoulière et médaille au cou, déclaraient ne pas se lasser de fêter la victoire, en l'occurrence les 2 mois. Une joie qui à l'instar du refrain de Francis Cabrel s'exprime «Et ça continue encore et encore…» à compléter sans aucun doute par «C'est que le début d'accord, d'accord». Dynamique enclenchée avec, dans quelques heures, des précisions de ceux qui seront sur le pré et ceux qui viendront soutenir derrière la main courante.
J.P.

Mingot. Élections le 22 septembre

S'il doit être procédé à un second tour de scrutin, il aura lieu le dimanche 29 septembre./ Photo DR.

Par arrêté préfectoral du 19 juillet 2019, les électrices et électeurs de la commune de Mingot sont convoqués le dimanche 22 septembre 2019 à l'effet d'élire un conseiller municipal. Le scrutin sera ouvert à 8 heures et clos à 18 heures. S'il doit être procédé à un second tour de scrutin, il aura lieu le dimanche 29 septembre. Les heures d'ouverture et de clôture seront les mêmes que pour le premier tour. Chaque candidat à cette élection doit obligatoirement déclarer sa candidature à la préfecture, bureau de la réglementation générale et des élections, du jeudi 29 août au mercredi 4 septembre, de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 16 heures, et jusqu'à 18 heures le jeudi 5 septembre. La déclaration de candidature est effectuée personnellement ou par un mandataire muni d'un mandat signé par le candidat.
LaDepeche.fr

Cinque terre...

@travel.mood  Voyages gratuit Voyages liberté

28 août 2019

Vic-en-Bigorre. Orgue et culture en septembre


Rentrée pour l'association Orgue et culture à Vic-en-Bigorre (OCVB) qui propose trois rendez-vous en septembre : le premier pour sa participation à l'édition du samedi 7 septembre du Forum des associations organisé par la mairie sur le site du stade Antoine-Ménoni, de 10 heures à 18 heures ; second rendez-vous à la médiathèque intercommunale Adour-Madiran de Vic où l'OCVB, avec le concours de Michel Struye, propose l'exposition des photos d'une partie de la collection de cartes postales sur le «Vieux Vic», aux jours ouvrables du 11 au 21 septembre. 
Enfin, l'OCVB s'inscrit au programme de la Route des orgues, organisée par Orgue de Plaisance-du- Gers, Orgue, Culture et Musiques en Val d'Adour (OCMVA) le samedi 21 septembre ; dès 9 heures, accueil en l'église Saint-Martin de Vic pour une présentation de l'orgue, avant le départ pour la suite du programme à 10 h 30 (renseignements au forum à Vic ou sur le site internet http://orgue-plaisance-gers.fr/).
J.P.

Une affluence record pour Tarbes en tango


«Je suis impressionnée. C'est un festival incroyable» : la réaction de l'attachée culturelle à l'ambassade d'Argentine en France, Carolina Ghiggino, en dit long sur le rayonnement international de l'événement, y compris dans la patrie du tango. La 22e édition du festival est à marquer d'une pierre blanche.
Sur le plan de la fréquentation, «nous avons eu plus de festivaliers que les années précédentes : 20 000 à 22 000 au lieu de 18 000 en 2018 soit une augmentation de 10 % environ», se réjouit Michel Garniet, directeur de l'office de tourisme de Tarbes. «Ce qui est très encourageant c'est qu'il y a beaucoup de nouveaux venus qui ont entendu parler du festival grâce au bouche-à-oreille très favorable». Le festival dénote aussi par sa dimension internationale renforcée par l'édition 2019 : Italiens, Espagnols, Allemands, Belges, Hollandais, irlandais et même Anglais et Russes : le monde se bouscule à Tarbes pour danser le tango. Mais l'affluence ne serait pas au rendez-vous si l'événement n'était pas organisé au cordeau comme le confirme Carolina qui loue «son niveau de professionnalisme incroyable». Comme le souligne le directeur artistique du festival, Michel Duhamel, les nouveautés d'hier sont des classiques d'aujourd'hui, telle la journée aux vignobles Brumont qui a fait le plein, avec quatre bus complets.
La grande nouveauté de 2019, la milonga dans le hall de l'aéroport, une «folie» sans doute unique au monde, a attiré environ 600 personnes, grâce aux navettes gratuites mises en place depuis le centre-ville et bien entendu à la passion enragée des aficionados.
Mais le festival de tango doit aussi diversifier ses propositions culturelles et artistiques s'il veut toucher tous les publics. Mêler le classique au plus contemporain : c'est le pari réussi par cette édition 2019. Les puristes ont été ravis par l'incroyable «Dreams of tango» jeudi soir, ses maestros, son orchestre et son chanteur argentin tandis que samedi soir «Roméo et Juliette» et sa mise en scène originale ont séduit des publics qui ne sont pas forcément des amateurs de tango. Sans faire le grand écart, Tarbes en tango soigne ses fondamentaux en y ajoutant une touche de modernisme. Une ligne directrice pour l'avenir.
Cyrille Marqué

Maison de l'Eau à JU-BELLOC


Les cinque terre

visiter les cinque terre

27 août 2019

Vic-en-Bigorre. Passe-Partout et Aventuriers à bicyclette


Pas de maillot jaune à conquérir et pourtant, l'équipe conduite par Laurianne, animatrice de l'accueil de loisirs estival, avait revêtu l'équipement de cette couleur – sécurité oblige- le temps du périple proposé aux Passe-Partout et Aventuriers ; équipement dont s'était défait ponctuellement le groupe lors de sa halte sur le parcours santé des Acacias où devait les rejoindre un second groupe. 
Pas d'échappée à l'image de l'épreuve reine de l'été, mais bien un peloton organisé en deux équipes pour circuler en toute sécurité sur les routes du canton. Pied à terre donc aux Acacias, pour se rafraîchir, se reposer, investir les jeux, en attendant une nouvelle étape du périple et le retour vers le QG des sessions des vacances scolaires de la Maison des jeunes et de la culture, la MJC Vic, rue Pierre-Trouillé.
J.P

Maubourguet. Une fanfare atypique



Depuis un siècle, la batterie-fanfare des Labourdins incarne un pays où la musique est une fierté et une nécessité et qu'elle sait faire partager de façon remarquable. Il faut dire qu'à sa tête, Patrick Sistiague, est entré à 5 ans dans l'association, clairon puis trompette, il devient chef à 20 ans. Une association qui vit pour la musique avec la fanfare, l'école de musique, la banda, l'harmonie.

Des débuts au succès

La clique d'Ustaritz est née en 1913. Créés le 11 juin 1913, pour la première fois se produisirent clique et gymnastes labourdins au concours de la Fédération sportive et culturelle de France
Pendant la guerre de 1939 à 1945, les autres activités furent le théâtre et la danse. La clique, à ses débuts, était composée de clairons et de tambours. Elle ne sortait que pour les concours et les fêtes religieuses. Les années «70» seront l'apogée de la fanfare avec un effectif de 55 musiciens jamais atteint jusqu'alors : la clique se mutant en batterie-fanfare. Pour rester dans l'air du temps et conserver l'effectif, il fallut «évoluer» et éveiller l'intérêt particulièrement chez les jeunes, aussi les dernières années furent axées sur des voyages culturels.
Viendront ensuite deux tournées canadiennes 1991 et 1995 (80 musiciens hébergés chez l'habitant) et un voyage en Allemagne pour un carnaval bavarois. Voyage anecdotique dans la mesure où il coïncida avec la chute du mur de Berlin.
Le carnaval est très prisé chez Les Labourdins Les tenues folkloriques seront aussi très appréciées au Festival d'arts et traditions populaires de Pompadour (Corrèze) en 1997, ainsi qu'à Etaples (fête du Hareng en 1995, en pays Nord-Pas-de-Calais). La Fête de la brebis, la foire au fromage, la Fête de la tomate, la Fête des fleurs, des vendanges à Montmartre… la fanfare est partout présente. Ils animeront divers corsos… Expérimentés en matière de cérémonies civiques, ils se déplaceront en qualité de représentants du Souvenir français.
Une fanfare pas tout à fait comme les autres, des musiciens hors normes, à découvrir le 8 septembre prochain, sur la foire de la Saint-Michel.
Janine Noguez

.....

Deux amoureux devant Notre-Dame de Paris dans les années 50  \\ © Pierre MICHAUD

26 août 2019

Vic-en-Bigorre. Périple en Toscane pour le Club Regain


Pause estivale pour les adhérents du Club Regain peut-être, mais pas pour tous et sans doute pas pour quelques voyageurs invétérés qui adoptent les propositions de Bernard Villacrès. La dernière escapade les a conduits jusqu'en Italie, et plus précisément en Toscane ; deux journées à Florence la Magnifique, ses monuments et musées et même le Palais Borghèse pour un déjeuner, avant de rejoindre Pise et Sienne. 
Au programme, journée en bateau à la découverte des Cinque Terres sous le soleil toscan, immersion médiévale à San Gimignano, étapes à Lucques au cœur des remparts, à Santa Margharita et Portofino le Saint-Tropez italien, pour autant de découvertes et souvenirs engrangés. La rentrée est à peine annoncée avec la participation au Forum des associations du samedi 7 septembre, que déjà des destinations futures sont annoncées, telles l'île de Ré et la Costa Barcelona. Renseignements et informations au 05.62.36.37.49.
Recueilli par J.P.

Sarriac-Bigorre : un village qui avance


Grand moment d'émotion lorsque Julie Luro s'est avancée pour remercier Françoise Dassieu. «C'est pour nous tous un exemple, un pilier, qui fait la liaison entre les différentes générations qui se succèdent au comité des fêtes», confiera la présidente du comité des fêtes de Sarriac-Bigorre. Quatre jours de festivités «dans la tradition», indiquera en préambule Dennis Gronnier qui invitera «à rendre hommage, par des applaudissements, à tous ces jeunes qui s'investissent dans les organisations du comité des fêtes» tout en «faisant appel à des nouveaux bénévoles». L'édile en profitera, panneaux explicatifs à l'appui, pour présenter les projets à venir ou en cours pour que ce village continue d'offrir au visiteur un aspect accueillant pour qui sait le parcourir et le découvrir. Pour cela, un parcours est en train d'être matérialisé, quelques caractéristiques à visiter et la pose des 13 pupitres pour tout renseigner. 
Dennis Gronnier remerciera «le CAUE et le service départemental 65 des archives et notamment Thibaut de Rouvray pour son aide précieuse apportant la note scientifique nécessaire à la compréhension de ce patrimoine remis en vie». Un effort est aussi fait sur ce territoire du Val d'Adour à vocation céréalière de maintenir un biotope cohérent. Un panneau explique la haie, linéaire végétal aux multiples fonctions qui scinde les inhospitalières parcelles de monoculture. 
L'éclairage de la route de Bigorre et l'aménagement du terrain de pétanque feront aussi l'objet d'une communication détaillée. Le «gros» projet qui mobilise les énergies du conseil municipal depuis pas mal de temps concerne la rénovation et l'agrandissement de la salle des fêtes, à réaliser dans un équilibre d'intégration architectural et financier. Plusieurs moutures présentées ont été revues et corrigées. «La version définitive du projet de salle des fêtes devrait être présentée courant septembre afin de lancer les appels d'offres des travaux qui devraient débuter au printemps 2020. 
Les Bâtiments de France nous ont imposé des contraintes réétudiées avec le cabinet d'architecture pour revenir au budget initial», rappellera le maire avant de convier ses administrés à visionner les plans affichés, souhaiter de bonnes fêtes à tous et de partager le vin d'honneur.
LaDepeche.fr