30 juin 2020

Vic-En-Bigoore - Un crû musical inédit

Un crû musical inédit

Concert de plein air.

Entre la célébration d’un historique appel depuis Londres et à quelques semaines de celle de la page historique de la Libération des Hautes-Pyrénées, la Fête de la Musique 2020 a eu elle aussi son caractère historique ! À quelques heures du solstice d’été et du jour le plus long de l’année, au-delà de la tradition née en France en 1982, c’était bien le sentiment partagé d’une certaine liberté retrouvée après le confinement qui prévalait pour cette Fête de la Musique. 
Certes aucune exemption ni dérogation concernant des prescriptions sanitaires (distanciation, gestes barrière…) n’avaient été accordées, et à chacun de s’inscrire dans la posture citoyenne respectueuse dans le cadre de la place investie par l’équipe du "Bigou" ; la brigade de service masquée au four et au moulin avec des yeux pétillants qui laissaient deviner les sourires. L’invitation aux volets traditionnels et aux innovations, une invitation fort appréciée entre amis, en famille, intergénérationnelle, dans un environnement plein air que la météo avait servi. De la musique, de la convivialité, ambiance urbaine et champêtre à la fois.
JP

Les Lafitolais toujours mobilisés contre l’antenne 5G



Communiqué du collectif « Bien Vivre à Lafitole » : « Ce dimanche 29 juin, plusieurs dizaines de lafitolais accompagnés de leurs soutiens de Tarbes ou de villages voisins ont prouvé que, malgré le confinement, leur détermination à faire barrage à l’antenne n’a pas faibli. Les plus jeunes aux plus aguerris ont joué du pinceau pour produire des pancartes percutantes alertant sur les méfaits des ondes sur les habitants, les futures générations et la destruction de la symbiose paysagère de ce promontoire exceptionnel.
« En respectant les gestes barrières, ceux-ci n’ont pas hésité à prendre la pose au pied de la parcelle sur laquelle doit s’ériger une antenne de 32 m à moins de 60 m des premières maisons.
La nouvelle municipalité a réaffirmé son désaccord sur la demande préalable de travaux et nos élus, Madame la députée Jeanine Dubié et Monsieur le vice-président du conseil départemental Jean Guilhas nous ont transmis leur intérêt pour ce dossier.
L’alternative à cet emplacement ? La mutualisation des antennes existantes ou bien une implantation qui respecte la distanciation réclamée par le collectif Bien Vivre à Lafitole que vous pouvez suivre sur leur page Facebook https://www.facebook.com/BVALAFITOLE et soutenir par leur pétition en ligne sur Mesopinions.com. »

Lahitte-Toupière. Conseil municipal et RPI en place

Lahitte-Toupière. Conseil municipal et RPI en place

Quelle joie de se retrouver dans la cour de récré mais aussi dans la salle de classe.

Quelques semaines après l’élection du 15 mars 2020 (participation de près de 70 %, ce qui n’est pas mal avec les événements "coronavirusiens", contre 85 % il y a 6 ans) le conseil municipal de Lahitte-Toupière s’est réuni, en respectant les consignes sanitaires, pour élire le maire et les adjoints dont le nombre reste fixé à trois.
C’est Alain Lafitte doyen de l’assemblée qui en est le président. Sans surprise Frédéric Ré est réélu maire et sera secondé par les mêmes adjoints(e) s : Maryline Ribert (1re), Hervé Lanot (2e) et Frédéric Burger (3e) qui avait succédé à Philippe Ballot au cours du mandat écoulé.
La suite des conseillers municipaux se compose dans l’ordre alphabétique de : Laura Freschi, Alain Lafitte, Sébastien Lanot et Emmanuel Pellerin, membres réélus, puis de Catherine Bessonnat, Stéphane Cordoba et Pierre Salamagnou, nouveaux élus.
Tous sont prêts à soutenir sans faille leur maire qui, par ailleurs, est président de la Communauté des Communes Adour Madiran qui possède la compétence scolaire et donc engendre un surcroît de tracas en matière de rentrée scolaire en juin avec l’assouplissement du confinement.
Concernant le Regroupement Pédagogique Intercommunal, les élèves des trois écoles de Lahitte-Toupière (Camille), Sombrun (Jérôme) et Vidouze (Sylvie), sont regroupés dans la salle des fêtes lahittoise aménagée suivant les recommandations sanitaires requises.
Est-il besoin de signaler que la fête scolaire n’aura pas lieu cette année ?
Osons souhaiter à toutes et tous de bonnes vacances.
J.C.

29 juin 2020

Vic-en-Bigorre. Clément Menet sans aucune contestation

Vic-en-Bigorre. Clément Menet sans aucune contestation

On célèbre la victoire en famille chez les Menet, mais en respectant les mesures.

Si l’on a presque pris l’habitude à Vic-en-Bigorre des longs dimanches d’élection municipale (c’était la quatrième fois que les électeurs vicquois étaient convoqués aux urnes en moins de deux ans), l’atmosphère était toujours crispée dimanche soir, à l’heure du dépouillement. Si la covid 19 n’était pas en cause (le vote et toutes les opérations afférentes ont été parfaitement organisés, en tenant compte des mesures de distanciation), c’est davantage l’issue de ce duel entre Clément Ménet et Pascal Paul qui laissait planer un doute sur la soirée. Car s’il n’avait manqué que quelques dizaines de voix au maire sortant pour s’imposer dès le premier tour, le désistement de Patrick Heyraud, arrivé troisième, était à même de rebattre les cartes.
D’autant que de nouveaux électeurs se mobilisaient pour ce second tour, 128 votants supplémentaires exactement, suffisamment pour renforcer l’incertitude de ce scrutin, mais pas assez pour atteindre le seuil symbolique des 50 % de participation. Le bureau de vote 4 sera le premier à livrer le verdict, moins d’une heure chrono après la fermeture des opérations de vote, confirmant une tendance que Pascal Paul avait déjà soufflée un peu plus tôt à l’un de ses soutiens : 190 voix pour Clément Menet, 145 pour Pascal Paul.
Fin du suspense dès lors, même si le dernier bureau tarde à s’accorder sur les totaux, une voix faisant défaut. Sans que cela ne puisse influer d’aucune manière sur le résultat final puisque près de 400 suffrages séparent les deux listes, à la faveur de l’équipe sortante.
Avec plus de 60 % des voix, Clément Ménet disposera d’une large majorité dans un conseil municipal, qui, suite aux dernières statistiques de population publiées par l’INSEE, ne comptera plus 29 mais 27 membres. 22 seront issus de la liste menée par le maire sortant, cinq de celle de Pascal Paul.
Les résultats seront proclamés par Clément Ménet à 19 h 30, non sans un mot pour les employés municipaux et les assesseurs qui se sont investis durant toute la journée. Et ce n’est pas l’éruption volcanique d’un Vicquois visiblement remonté qui gâchera la fête. "Visiblement la démocratie ne plaît pas à tout le monde" reprendra le maire. Seule contestation, à l’issue d’une victoire "sans appel".
Andy Barréjot

Vic-en-Bigorre. "Une victoire sans appel"

Vic-en-Bigorre. "Une victoire  sans appel"

"Une victoire  sans appel"

C’est entouré de ses colistiers que Pascal Paul, s’est exprimé, avant de se retirer rapidement, ne pouvant masquer sa rancœur. "Bien sûr c’est une déception. Nous avons fait une vraie campagne de qualité avec une équipe soudée et efficace. Je regrette que les Vicquois n’aient pas mesuré ce qu’il se passe dans ce petit monde. On leur montre des choses qui brillent, en reprenant aussi nos idées. Et ça marche. On ne retient qu’un emballage, pas ce qu’il y a dedans. Maintenant, on verra comment on nous traite en tant qu’opposition. Mais c’est une vraie déception."
Auréolé d’une large victoire, Clément Ménet a savouré ce succès avec les siens, non sans un discours en public à l’issue de la proclamation des résultats. "C’est une victoire sans appel, a-t-il lancé. Elle sanctionne un travail collectif et sincère pour notre ville. Cette confiance que les Vicquois nous ont accordée aujourd’hui nous confortent dans ce qui a été fait et nous obligent d’être à la hauteur de celle-ci. Nous aurons d’ailleurs à cet égard plus de devoirs que de droits." Si certains regrettaient que les embrassades soient interdites en raccompagnant le maire à l’extérieur de l’Octav, Clément Ménet rajoutait : "La dynamique du premier tour, dont les résultats avaient été biaisés par le virus. Les Vicquois ont su se mobiliser et dire combien ils avaient apprécié le travail effectué depuis six ans. L’objectif est atteint. C’est le début d’un mandat qu’on espère sain et aussi constructif que le précédent."
A.B.

Municipales 2020 : découvrez les résultats de votre commune dans notre moteur de recherche et notre carte

Municipales 2020 : découvrez les résultats de votre commune dans notre moteur de recherche et notre carte

Tous les résultats de ces élections municipales en Occitanie.

Plus de trois mois après le premier tour, 16,5 millions d'électeurs se sont rendus aux urnes ce dimanche 28 juin à l'occasion du second tour des élections municipales. Un rendez-vous politique majeur qui concerne 4 820 communes en France, dont 334 communes de l'ex-région Midi-Pyrénées, de l'Aude et du Lot-et-Garonne. Dès 20 heures ce dimanche soir, retrouvez tous les résultats ici même, dans notre moteur de recherche et notre carte.

Retrouvez les résultats de votre commune dans notre moteur de recherche

Vous pouvez également consulter notre carte pour découvrir, commune par commune, les résultats des élections municipales. Cette carte est mise à jour en temps réel tout au long de la soirée.

Apparaissent en blanc les communes où les résultats n'ont pas encore été collectés. Cliquez sur ce lien pour accéder à la carte interactive en image large. Si vous n'arrivez pas à visualiser la carte dans l'article, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités.
La rédaction

Maubourguet. Folles herbes de nos campagnes

Maubourguet. Folles herbes de nos campagnes

Un talus bien plantureux avec coquelicots, graminées, fleurs, près du pont du chemin de fer.

Soleil, pluie, confinement et les herbes envahissent les routes, les bordures de trottoirs, les espaces verts publics, les talus. Avec le confinement passé, les équipes techniques étaient à l’arrêt et ces belles sauvages en ont bien profité.
L’équipe municipale, avec Kentin Chaply, nettoie habituellement mais là le rendement a été très réduit. Les contraintes logistiques dues au Covid ont aussi eu leur importance

Pas d’herbicide

Il faudra s’y habituer puisque la commune est "zéro phyto" et les herbes seront plus plantureuses et plus robustes. Comme les pesticides sont interdits pour entretenir les espaces et sont nocifs pour la santé, les herbes de nos campagnes en profitent abondamment. Pas question de penser que les lieux sont délaissés mais l’entretien prend une nouvelle dimension. Un bémol car toutes ces graminées sont aussi source d’allergies et ce mois de juin est particulièrement propice à leur développement.
Kentin Chaply explique que les équipes font un fauchage raisonné dans le respect des consignes avec désherbage mécanique, débroussaillage au fil, à la brosse, de temps en temps à l’eau chaude. "Il n’y a pas de solution miracle, nous faisons pour le mieux et on essaie d’éviter les éclaboussures". Il n’est pas rare de voir des coquelicots, marguerites, fleurs des champs et graminées. Les herbes abritent des insectes et une biodiversité importante donc, pourquoi les couper ? Toutes ces herbes permettent de découvrir la vie foisonnante qui nous entoure, de nombreux petits papillons, regardez et vous verrez. Le fauchage devient alors raisonné et cette nouvelle végétation est de plus en plus respectée y compris sur les autoroutes. Et pourquoi pas tout simplement entretenir son devant de maison, son bout de trottoir… et planter des grimpantes, roses trémières du plus bel effet.
Janine Noguez

Massif du Gabizos – Un randonneur de 46 ans porté disparu depuis hier retrouvé mort



Depuis le samedi 27 juin en milieu d’après-midi, des moyens importants étaient déployés afin de retrouver un randonneur âgé de 46 ans qui était porté disparu dans le massif du Gabizos.
En vacances avec sa famille à Gourette, l’homme était parti seul vers 6 heures du matin pour une randonnée.
Il a eu des contacts avec sa famille jusqu’à 9h du matin samedi. Mais depuis, il n’avait plus donné de signes de vie. Sa famille avait donné l’alerte vers 17 heures samedi. 
Les recherches avaient démarré dès samedi et avaient repris ce dimanche matin.
Neuf gendarmes du PGHM des Pyrénées-Atlantiques et trois pompiers effectuaient des recherches à pied, accompagnés d’un chien en Béarn. Six personnels du PGHM de Pierrefitte-Nestalas étaient également mobilisés du côté des Hautes-Pyrénées. 
Le corps sans vie du randonneur a été retrouvé vers 15 heures ce dimanche après une chute d’une centaine de mètres depuis une crête près du pic de Louesque, sur la commune des Eaux-Bonnes. 

Lever du soleil d'automne doré à Kislovodsk - Золотой осенний рассвет в Кисловодске

Золотой осенний рассвет в Кисловодске: stav26 — LiveJournal

28 juin 2020

Maubourguet. Deux jeunes afghans découvrent le patrimoine local

Maubourguet. Deux jeunes afghans découvrent le patrimoine local

Dans les arènes

Depuis janvier, le collectif RIVAGES accueille deux jeunes réfugiés afghans de la province du Kunar, en mission de service civique Ziauddin, 26 ans et Aminullah 22 ans
La préparation de la sortie
Depuis le déconfinement, ils n’ont pas pu reprendre leurs missions en structures d’accueil. A été mis en place un parcours "découverte du patrimoine local et du monde associatif" qui se termine le 26 juin. L’objectif est de leur faire découvrir les richesses locales historiques, culturelle ou sociale. Samedi 20 juin, Journée mondiale des réfugiés, l’action a donc collé à l’actualité. Ils étaient accompagnés de Marie, et Emma passionnée de photos, toutes deux en Service civique.
Le parcours
1re étape à Saint-Lézer pour découvrir les vestiges Gallo-romain. À Castéra-Loubix, visite de l’église peinte, à Termes-d’Armagnac celle de la tour médiévale. En milieu d’après midi du samedi, visite de Maubourguet. Ils ont été fortement intéressés par le musée archéologique, ce qui a permis de faire le parallèle avec les vestiges Gallo-romain vus. Pour clôturer la journée, Marie, passionnée par les spectacles taurins, a conduit les jeunes aux arènes et les a initiés à cette tradition. Explications et pratiques sur le ruedo, ils ont été enchantés et se sont prêtés avec enthousiasme aux premiers "pas tauromachiques". Moments riches en découvertes.
Janine Noguez

Rabastens-de-Bigorre. La générosité du Rotary Club Tarbes – Bigorre

Rabastens-de-Bigorre. La générosité du Rotary Club Tarbes – Bigorre

Application de la culture de l’altruisme et de l’idéal de servir d’abord.

Les Ephad, endroits sensibles à la pandémie de la Covid-19 de par le public qu’ils abritent. Durant la crise sanitaire que nous traversons, les associations ont fait preuve de solidarité.
"Aider pour supprimer l’illettrisme chez les enfants et les adultes, subvenir aux besoins de la mère et de l’enfant, s’adapter aux besoins des collectivités bénéficiaires comme nous venons de le faire à l’hôpital de Tarbes, au service gériatrie de Vic-Bigorre, cela fait partie de nos missions pour appliquer notre devise : "servir d’abord les autres dans l’intérêt général" rappelle le président du Rotary club Tarbes Bigorre Thierry Rousseau reçu par la direction et les cadres de santé de l’Ephad "Curie Sembres".
Avec Hervé Vauttier, il est venu apporter le soutien santé de cette association internationale d’actions humanitaires en offrant un distributeur de solution hydro-alcoolique dédié aux personnels, aux résidents de l’Ephad et à leurs proches.
Une démarche saluée et appréciée.
Francis Abadie

Le Blanc des Hautes-Pyrénées fait le plein de couleurs

Le Blanc des Hautes-Pyrénées fait le plein de couleurs

Les frères Herran, Julien et Benjamin, aux côtés de Thierry Segouffin, le président du groupement d’éleveurs, avec une de leurs ambassadrices


"En 2005, quand je me suis installé sur l’exploitation familiale avec mon père, il y avait encore sept éleveurs laitiers sur le village de Gardères. C’est simple, le camion venait faire sa collecte et repartait vers l’usine Danone plein. Aujourd’hui, nous sommes les derniers." Triste illustration d’un secteur en crise depuis des décennies et confronté à de sombres présages, tiré dans l’abîme par des variations de cours du lait qui ne profitent jamais aux producteurs. Pourtant, Julien Herran a refusé cette fatalité. Avec seize autres éleveurs bigourdans, ils ont choisi de retrouver des couleurs à travers le Blanc des Hautes-Pyrénées, qui deviendra bientôt le Blanc des Pyrénées, un lait identifié et identitaire, avec des bêtes nourris notamment avec du soja local, toujours...

27 juin 2020

Disparition d’une adolescente à Bagnères de Bigorre. avis de recherche

Tarbes7.fr Actualités Tarbes


Avis de recherche pour tenter de retrouver une ado disparue à Bagnères



L’avis de recherche a été diffusé par la préfecture des Hautes Pyrénées via son compte facebook.
Une adolescente âgée de 15 ans a disparu depuis mardi de son domicile de Bagnères de Bigorre. La préfecture des Hautes Pyrénées relaye sur son compte facebook, l’avis de recherche de la gendarmerie. Toute personne ayant rencontré ou vu Melissa Martin peut contacter la gendarmerie de Bagnères de Bigorre. Les gendarmes privilégient la piste de la fugue.
Il est à noter que les avis de recherche émis par les gendarmeries, sont régulièrement partagés par les internautes via les réseaux sociaux. En quelques heures, cet avis de recherche a été partagé par plusieurs centaines

Vic-en-Bigorre. Evelyne Nicolas à la retraite

Vic-en-Bigorre. Evelyne Nicolas à la retraite

Evelyne Nicolas à la retraite

"Le métier de buraliste a beaucoup évolué en 30 ans". À l’heure de quitter le bureau de tabac, place de la République, pour entrer dans sa nouvelle vie de retraitée, Evelyne Nicolas feuillette les chapitres de sa vie professionnelle. Bien sûr, les pages marquantes du passage d’un millénaire à un autre avec ses technologies dont l’informatique entrée dans son quotidien et celui de la clientèle, transformant et élargissant la gamme des services et prestations. 
Et tout autant, souvenirs et expressions du lien social et humain, de la fidélité et même amitié développées depuis ce jour du 7 juin 1987 où après quatre ans dans le métier auprès de Gisèle et André Guizard en "apprentie" comme elle le décrit elle-même, Évelyne s’installait en buraliste. De la fondamentale vente des cigarettes à l’espace presse, du guichet de la Française des Jeux informatisant le PMU et le Loto à l’ouverture Relais colis avec le développement du e-commerce… Une activité qui a passionné Evelyne y associant avec une pointe d’émotion des collaboratrices comme Bernadette pendant 28 ans jusqu’à Myriam ces derniers temps.
J.P.

La Région Occitanie lance la carte « Occ’ygène »



Jean-Louis Guilhaumon, vice-président de la Région Occitanie en charge du tourisme, et Vincent Garel, président du Comité régional du Tourisme (CRT) d’Occitanie, ont présenté lors d’une conférence de presse les principales mesures mises en place pour soutenir le secteur touristique en Occitanie et notamment la « Carte Occ’ygène », nouveau dispositif en faveur du pouvoir d’achat des habitants de la région.
La carte Occ’ygène donne accès à des avantages et des réductions sur les activités de loisirs* et la réservation d’un hébergement dans un camping ou un village vacances, auprès d’environ 300 établissements partenaires**. Dans le courant de l’été elle intègrera des offres de restaurateurs partenaires.
Valable 1 an à partir du mois de juillet 2020, la carte est gratuite pour les jeunes de 18 à 25 ans et proposée à un tarif de 20€ pour les familles. Gratuite pour les familles les plus modestes, elle sera créditée jusqu’à 300 € par foyer (mesure jusqu’au 15 novembre 2020).
Cette carte est exclusivement dématérialisée, sous forme de QR Code.
Dès le 1er juillet 2020 :
– La liste des établissements partenaires et des offres disponibles sur le site du CRT : www.tourisme-occitanie.com
– Un numéro vert gratuit, le 0 800 94 94 94, mis en place par la Région et le CRT durant la période estivale afin d’aider les habitants d’Occitanie à planifier leurs vacances et les informer des possibilités de découverte de la région : balade, loisirs, séjours, hébergements…
Dès le 6 juillet :
– les demandes de carte Occygène sur la plateforme : www.tourisme-occitanie.com
* Toutes activités de plein air et sportives, musées, sites à vocation culturelle, naturelle et scientifique, grottes, gouffre, parcs de loisirs, zoos, aquariums, parcs d’attractions, activités sports mécaniques, balades en bateau, jardins, excursions, visites guidées, producteurs agro-alimentaires, entreprises et artisans ouverts à la visite, domaines viticoles
** Modalités et liste des partenaires à retrouver prochainement en ligne sur www.tourisme-occitanie.com

26 juin 2020

Vic-en-Bigorre. La proximité pour "Toujours unis pour Vic"

Vic-en-Bigorre. La proximité pour "Toujours unis pour Vic"

Campagne municipale en Itinérance citoyenne.

À situation inédite, campagne électorale autrement. Pascal Paul tête de la liste "Toujours unis pour Vic" et l’équipe candidate autour de lui ont choisi d’échanger avec leurs concitoyens à travers des moyens et outils de proximité connectée (ouverture par une réunion en ligne) et proximité physique (rendez-vous chez un candidat). Information itinérante dans l’espace public pour communication du calendrier des rencontres dans les quartiers, quatre rencontres sur le mode voisinage avec des colistiers hôtes. 
Ainsi, chez Angèle Pelaez, au quartier de La Hountagnère, avec d’abord cette volonté affichée de "bien connaître son territoire" qu’il s’agisse de sa cité ou de la collectivité intercommunale ; du "pas de quartier à l’abandon, pas de quartier à l’écart" au projet politique de s’appuyer sur les habitants par "l’inter activité entre élus et référents de quartiers", avec cette invitation citoyenne "demain collectivement on peut changer les choses", la mise en avant de "l’humain, du vivre ensemble, du respect, de l’échange, du partage". Informations et contacts (www.toujoursunispourvic), Tél.06 71 43 98 77.
JP

Vic-en-Bigorre. Le dernier "Saüt" à La Litote

Vic-en-Bigorre. Le dernier "Saüt" à La Litote

Pour un bestiaire sans frontières.

On peut dire que Vic est la base arrière du dessinateur et scénariste bédéiste Xavier Saüt. Depuis des décennies, l’artiste tarbais n’a pas manqué d’y présenter aux lecteurs chacun de ses ouvrages ; ensuite parce que de visites et rencontres de librairie en médiathèque, de salons successifs en ateliers animés dans des établissements scolaires, les étapes dans la capitale du val d’Adour sont autant de moments privilégiés pour petits et grands. A l’invitation de Nathalie Curiel, ce samedi 27 juin, de 9h30 à 12 heures, le bédéiste sera le premier à renouer avec la "vie normale" de la librairie La Litote : l’accueil d’auteurs et les échanges. 
Un retour, un nouvel album à quatre mains et en escapades à travers le monde. En effet, après le bestiaire pyrénéen et ses ours, desman, marmotte, izard, aigle royal, l’abeille et même le dahu...Xavier Saüt (au dessin) qu’accompagne son fils Quentin (au scénario) ont élargi les frontières et les classes animales pour une traque artistique collaborative père-fils des animaux endémiques à travers le monde. L’album s’intitule "Les Endémiques". Précision étant apportée sur les conditions d’accueil et rencontres dans le respect des consignes sanitaires en vigueur. Librairie La litote au 14 avenue Joseph Fitte. Tél 05.62.37.54.58.
J.P.

Vic-en-Bigorre. L’Octav en activité

Vic-en-Bigorre. L’Octav en activité
L'Octav - Centre Multimédia < Vic en Bigorre < Sortir - Salle ...

De l’équipe de l’octav du pôle culturel de la communauté de communes adour-madiran au centre multimédia, nous recevons le communiqué suivant : "Nous avons le bonheur de vous annoncer la reprise des séances de cinéma à l’octav. Pour ce qui est de la partie concert, nous devrons encore patienter quelque temps avant de nous retrouver. Côté ciné, le contexte actuel nous amène à réfléchir et à nous adapter à de nouvelles méthodes, afin d’organiser l’accueil du public et la communication tout en se protégeant, tout en vous protégeant : capacité d’accueil de la salle (40 personnes maximum) ; ouverture de la caisse 30 minutes avant la séance, respect de la distanciation entre les personnes minimums 1 m pour l’attente en caisse, en salle 1 siège entre chaque personne ou chaque groupe de personnes (couple, famille) ; port du masque non obligatoire ; gel hydroalcoolique disponible en caisse ; paiement sans contact mis en place ; respect des consignes affichées ; la salle sera désinfectée entre chaque séance.
L’incertitude de l’actualité nous amène également à revoir la programmation qui sera élaborée sur deux semaines. Il n’y aura plus de diffusion support papier du programme, vous pourrez trouver toute la programmation sur les supports suivants : panneau d’affichage de l’Octav. ligne programme 05.62.33.74.03. standard de l’Octav 05.62.33.74.00. mailing & newsletter. site internet (www.adour-madiran.fr). page facebook de l’Octav (www.facebook.com/octav.65) ; site internet (www.allocine.fr). Panneau d’information de la mairie de Vic-en-Bigorre, et presse. En attendant la création d’un site internet dédié exclusivement à l’actualité de l’Octav (spectacles, cinéma…) si vous souhaitez recevoir nos actualités nous vous invitons à nous faire un petit retour par mail à octav@adour-madiran.fr Le programme à venir : séances à 20 h 30, dès jeudi 25 juin "De Gaulle" ; vendredi 26 juin "Le cas Richard Jewell" ; lundi 29 juin "Voir le jour", en avant- premiere". Entrée : 4 € pour tous à toutes les séances.
Correspondant