29 août 2020

Le Doryphore de Polyclète

Polyclète (en grec ancien Πολύκλειτος / Polýkleitos) est un sculpteur grec du premier classicisme (ve siècle av. J.-C.), l'un des plus connus du monde antique. Il inspirera après la redécouverte de son oeuvre tout l'art occidental, posant les bases de l'art classique1.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bien que Polyclète soit l'un des artistes antiques les plus souvent mentionnés par les textes anciens2, sa vie est très mal connue. Sur la base des œuvres qui sont attribuées, sa période d'activité s'étendrait de 460 à 420 av. J.-C.3 Pline l'Ancien mentionne son floruit (apogée) lors de la 90e olympiade, c'est-à-dire en 420-417 av. J.-C., date qui correspond vraisemblablement à la statue de culte chryséléphantine d'Héra à Argos4.
Pline l'Ancien indique qu'il est originaire de Sicyone5, dans le Péloponnèse, mais toutes les autres sources6, notamment des inscriptions7, le mentionnent comme argien. Selon la tradition, il est l'élève d'Agéladas5, tout comme ses contemporains Myron8 et Phidias9. Il fonde ensuite à Argos un atelier. Parmi ses disciples, Pline cite Asopodoros d'Argos, Alexis, Aristéidès, Phrynon, Athénodoros et Déméas de Cleitor10. Des membres de sa famille auraient également été sculpteurs : son frère (?) Naukydès11 et le frère de ce dernier, Daidalos. Pausanias cite également un second Polyclète, précisant que ce n'est « pas l'homme qui a fait la statue d'Héra, mais un élève de Naukydès12. » Auteur de statues d'athlètes, ce dernier a surtout connu une carrière d'architecte, achevant ainsi le théâtre d'Épidaure.
Polyclète a peut-être travaillé à Athènes. Parmi les indices figurent la réalisation d'un portrait de l'ingénieur Artémon13, l'influence du Doryphore sur une figure de la frise du Parthénon et le fait que Socrate le cite à plusieurs reprises dans ses propos


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Donnez votre avis, exprimez vos sentiments, développez vos arguments. N'oublions jamais qu'en démocratie nous n'avons pas d'ennemis, tout au plus des adversaires à respecter...