13 août 2020

Vic-en-Bigorre. Goûteux gallinacé à partager

Vic-en-Bigorre. Goûteux gallinacé à partager

Etape gourmande pour la Poule noire d’Astarac-Bigorre.

D’accord, la poule dont la renommée historique a traversé les siècles est celle que le bon roi Henri IV a voulu mettre en pot pour tous les sujets de Béarn et de France. Une poule au pot à la notoriété sérieusement concurrencée par, sinon une descendante, au moins une héritière dont la popularité croit, "la Noire d’Astarac Bigorre" de race Gasconne. 
D’accord, il a fallu l’engagement d’ une poignée d’éleveurs locaux dans le challenge de sauvegarde et de développement de la belle au plumage noir entre piémont pyrénéen et coteaux du Gers ; enfin la reconnaissance avec aujourd’hui la filière de la production adoubée par les instances agricoles (appuyée par le Conservatoire du Patrimoine Biologique Régional et les Chambres d’Agriculture du Gers et des Hautes-Pyrénées, commercialisée par la SICA Noire d’Astarac-Bigorre, créée fin 2015 dans un réseau de professionnels de bouche, commerces), les chefs restaurateurs et traiteurs, et toutes maîtresses de maison ! Des animations avec dégustation lors de manifestations qui mettent en valeur le patrimoine culturel, gastronomique, productions locales participent à la reconnaissance grand public ; c’est ainsi qu’en bons complices du bon goût, Charlotte et Aurélien à l’enseigne "Broche et gourmandises", l’équipe d’animateurs de la filière avec Albert Menvielle, et Xavier Spadilliero, maître-restaurateur de l’établissement "Le Réverbère" ont partagé une matinée au marché hebdomadaire de Vic. Belle complémentarité d’ambassadeurs du terroir qui ont donné à découvrir et redécouvrir des saveurs.
J.P.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Donnez votre avis, exprimez vos sentiments, développez vos arguments. N'oublions jamais qu'en démocratie nous n'avons pas d'ennemis, tout au plus des adversaires à respecter...