23 août 2020

Vic-en-Bigorre. Rentrée des classes en Adour-Madiran

Vic-en-Bigorre. Rentrée des classes en Adour-Madiran


Lors de la visite le 2 juin à l’école Pierre Guillard, le président Frédéric Ré entouré de Thierry Aumage, inspecteur d’académie et directeur des services départementaux, accompagné de Gilles Coignus, inspecteur de l’Education nationale.

Un compte à rebours des échéances scolaires sur le territoire de la communauté de communes Adour-Madiran faisant l’objet d’un communiqué de la collectivité intercommunale qui a la compétence générique petite enfance, enfance, scolaire. À la pause aoûtienne, à quelques semaines de la reprise (NDLR : la prérentrée des enseignants a lieu le lundi 31 août 2020, la rentrée des élèves le mardi 1er septembre), sans préjuger de l’évolution de la situation sanitaire liée au Covid-19, ci-dessous, le message CCAM. "Accueil du matin et du soir, cantine scolaire et tous les services périscolaires de la collectivité seront prêts à accueillir les enfants dès la rentrée. Après une fin d’année scolaire marquée par un retour progressif des élèves à l’école et une reprise des services périscolaires, c’est l’heure de préparer la rentrée de septembre pour accueillir les futurs écoliers dans de bonnes conditions. 

Si les services d’accueil matin et soir avaient repris leur organisation dès la fin du confinement, les consignes strictes du protocole sanitaire avaient contraint la communauté de communes à ne pas rouvrir le service de restauration. Pour cette rentrée de septembre, l’assouplissement du protocole sanitaire concernant le brassage des élèves permet aux équipes de la communauté de communes de penser une organisation facilitant la réouverture des cantines à compter du mardi 1er septembre. Les élèves retrouveront donc les joies d’un repas partagé à la cantine sans oublier les règles sanitaires incontournables aujourd’hui. Véronique Thiraul, vice-présidente de la CCAM chargée de l’enfance et de la jeunesse ajoute : "Il était important de permettre aux familles de retrouver un service de restauration scolaire à la rentrée de septembre. Les nouvelles directives du protocole sanitaire permettent d’assurer un service adapté tout en maintenant les consignes sanitaires. L’expérience des accueils de loisirs, qui ont appliqué ces nouvelles directives durant les vacances scolaires a permis un test grandeur nature pour préparer la rentrée scolaire. Les retours sont positifs tant des enfants que des équipes d’animation".
JP

2 commentaires:

  1. Même s il n est plus au Bureau de la CCAM notre maire aurait du etre a l ecole Pierre Guillard ou à minima se faire représenté.
    Mais bon il fait si beau â St-Trop qu on y oublie tout

    Bon après

    RépondreSupprimer
  2. Comme quoi il n'est pas indispensable même s'il veut nous faire croire le contraire. Ils savent prendre des décisions à la CCAM.

    RépondreSupprimer

Donnez votre avis, exprimez vos sentiments, développez vos arguments. N'oublions jamais qu'en démocratie nous n'avons pas d'ennemis, tout au plus des adversaires à respecter...