03 août 2020

Vic-en-Bigorre. La MJC s’engage en "Chantier Jeunes"

Vic-en-Bigorre. La MJC s’engage en "Chantier Jeunes"


Aventuriers de l’Adour.

Décidément l’année 2020 restera dans les annales de l’histoire, du monde depuis notre cadre de vie de proximité, de notre quotidien à l’instar du quotidien de résidents d’autres continents ; et si le terme "mondialisation" avait particulièrement les dimensions sanitaires dues à la pandémie Covid-19, les paramètres environnement et ressource naturelle avec la responsabilité de chacun de nous dans la conservation et l’entretien de ce patrimoine sont devenus communs au plus grand nombre de citoyens du monde. Le réseau des Maisons des Jeunes et de la Culture dont l’essence même est l’éducation populaire inscrit ses programmes d’activités, quels que soient les aléas et péripéties, dans la prise de conscience et l’engagement, l’apprentissage à la citoyenneté, le tout sans sacrifier au ludique. 
Si chaque été voit des séjours en camps pour les ados concoctés en équipe entre jeunes et animateurs, le programme estival 2020 s’est articulé autour de deux séjours dont une première pour la MJC Vic, un Chantier Jeunes avec le soutien et concours financier de la CAF et du Conseil Départemental. Une nouvelle aventure dont l’objectif principal "prêter main-forte au Syndicat de l’Adour lors de la remise en état de la signalétique sur le Sentier de l’Adour entre Bazillac et Maubourguet en passant par Ugnouas, Liac, Vic, Artagnan, Lafitole". Sur la feuille de route : nettoyage et réinstallation de panneaux ayant subi des dégâts bougés suite aux crues de l’hiver, désherbage, nettoyage de berges… avec des intermèdes "Grimped’Arbre", canoë… pour un autre regard sur la rivière. Les aventuriers de l’Adour ? Ila, India, Luna, Tana, Nino, Yanis, Paul, Baptiste entre 13 et 16 ans, avec pour l’équipe MJC Sira Pétchot, Perrine Faivre, Elie Degache, et Pierre Pineau pour le Syndicat de l’Adour.
La mémoire de l’action ? Reportage photos et vidéos. La seconde aventure de l’été ? Un mini-camp à la Maison de la nature à Puydarieux, nous y reviendrons.
JP

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez votre avis, exprimez vos sentiments, développez vos arguments. N'oublions jamais qu'en démocratie nous n'avons pas d'ennemis, tout au plus des adversaires à respecter...