31 août 2021

Vic-en-Bigorre. Synergie culturelle en septembre

 




Bien entendu la nouvelle édition du Forum des Associations exerçant des activités sur la commune organisée le samedi 4 septembre de 10 h à 18 h sur le site du complexe sportif Menoni sera un catalogue vivant des ressources locales et informatif de toutes les modalités pour adhérer et pratiquer ; pour autant, avec la rentrée attendue de retour dans la "norme" les associations, clubs et autres amicales ou sociétés informent de leurs programmations et communiquent des calendriers d’événements. Parfois en synergie à l’occasion de manifestations nationales (Journées du Patrimoine) et ou locales (Salon du livre) ; il en est ainsi pour trois associations, "Orgue et Culture à Vic-en-Bigorre" (OCVB) que préside Nicole Caujolle," Au Tour du Livre" présidée par Magali Charron, "L’Accueil des Villes Françaises" (AVF Vic) que préside Michèle Aué, qui avec le concours de Michel Struye, collectionneur de cartes postales, ont concocté une exposition sur le thème du "Vieux Vic". 

Exposition itinérante et adaptable intégrant des éléments spécifiques que l’OCVB présentera à la Médiathèque intercommunale Adour-Madiran de Vic du 8 au 29 septembre, alors que l’AVF Vic présentera dans les commerces et boutiques des prises de vues actuelles de ce Vic ancien réalisées dans le cadre de son atelier photo ; enfin l’exposition sera présentée à l’Hôtel de Journet lors du Salon "Au Tour du Livre" du samedi 18 septembre de 10 h à 18 h (en l’occurrence, photo de ce bâtiment patrimonial vicquois, de ses usages et usagers). Etapes culturelles, associatives, pour tous.

Josiane Pomès

Maubourguet. Fabienne Thibeault marraine de la foire Saint-Michel





Fabienne Thibeault, née le 17 juin 1952 à Montréal, est une auteure-compositrice-interprète québécoise et française. Elle est connue pour son rôle comme chanteuse dans Starmania et pour la promotion du terroir français et la défense du monde paysan.

Chevalier de la Légion d’Honneur, commandeur du Mérite Agricole, ambassadrice des Territoires Ruraux, Fabienne est proche de la ruralité avec son esprit canadien et sa citoyenneté française.

En 1976, elle signe un contrat avec Kébec-Disque et fait paraître un premier album (qui inclut la chanson Chez nous), disque rapidement suivi par deux autres microsillons lancés en 1977 (dont l’album Au doux milieu de nous en hommage à Gilles Vigneault). Fabienne connaît le succès avec les titres suivants : Délire en fièvre, Rue Saint-Denis, Ah ! Que l’hiver, Neiges et L’errante.

Le parolier Luc Plamondon la remarque et lui offre de tenir le rôle de Marie-Jeanne dans son opéra-rock Starmania (sur des musiques du compositeur Michel Berger)

Le succès des chansons Le Monde est stone, Un garçon pas comme les autres, Les Uns contre les autres et La Complainte de la serveuse automate est immédiat, et la place au rang des artistes les plus populaires de la francophonie.

Elle chante aussi la chanson-thème du film À nous deux sur une musique de Francis Lai

Fabienne Thibeault s’établit en France en 1985 et obtient la nationalité française. Elle chante en duo avec Henri Salvador, la chanson Moi j’prends mon temps et chante ensuite avec Richard Cocciante la chanson Question de feeling qui devient un immense succès. Elle revient en force en 1987 avec Chaleur humaine.

En 1988, elle interprète la chanson du générique de la saga de l’été sur TF1 : le Vent des moissons.

Au milieu des années 1990, Fabienne Thibeault participe régulièrement à l’émission Les Grosses Têtes de Philippe Bouvard, aussi bien à la radio qu’à la télévision.

Elle est nommée en 2004 chevalier du Mérite agricole français, puis officier du même ordre en 2006, et reçoit la prestigieuse médaille des mains du ministre français de l’Agriculture. Elle sera sur la foire Saint-Michel, séance de dédicaces possible.

Janine Noguez

Orangerie du jardin Massey





 

30 août 2021

Caixon. Mémoire vivante pour l’armée des ombres

 




77e anniversaire de la Libération des Hautes-Pyrénées que le Comité départemental de la Résistance des Hautes-Pyrénées pour l’histoire et le souvenir commémore au cours d’un pèlerinage sur les lieux où des patriotes sont tombés lors de combats pour la Liberté : des stèles, mémoires de pierre, témoignent de l’engagement de ces hommes d’honneur, résistants, maquisards. À Caixon, route de Lamayou, recueillement devant les deux stèles dédiées à Daniel Seguin, André Magne, Marcel Danzas, Paul Danzas, combattants engagés en 1942 au sein du 49e RI du Corps-Franc Pommiès (CFP) ; Hélène Zouin, maire-adjointe à la tête de la délégation rappellera leurs dernières heures. En juillet 1944, près de la Tuilerie, le bataillon Reboul est en mission pour réceptionner un parachutage des Alliés : "deux nuits de suite les avions passent mais ne larguent rien ; les hommes attendent jusqu’à l’aube puis regagnent le Tuilerie. 

Prévenus sur dénonciation, les Allemands pour qui s’annonce la défaite, investissent la Tuilerie et font prisonniers Daniel Seguin, André Magne, Marcel Danzas, Paul Danzas". Malgré la torture, ils ne parleront pas et seront abattus le 13 juillet 1944. En cet été 2021, commémoration ordonnancée par le lieutenant-colonel Louis Maslies en présence des porte-drapeaux des associations patriotiques du canton, avec dépôt de gerbes (Philippe Duhamel, maire adjoint de la municipalité vicquoise officiera avec l’élue caixonnaise) ; exercice mémoriel souligné de musique de circonstances interprétée à la cornemuse par Jean Paul Valdes. Comment ne pas citer les mots d’Hélène Zouin à la fin de la cérémonie :" vous avez perdu la vie dans l’espoir d’un monde de paix et de fraternité ; la seule façon de combattre la haine, c’est de ne pas oublier nos valeurs, Liberté, Egalité, Fraternité".

Josiane Pomès

ADMR : c’est la rentrée à Maubourguet

 




L’association ADMR Rivière-Basse s’est engagée depuis quelques années dans le cadre de la prévention santé à proposer des activités en faveur des personnes âgées et cela continue. En effet, les deux programmes "Sport" et "Nutrition" sont renouvelés et reprennent à partir de septembre 2021. Ces derniers financés par la conférence des financeurs, sont ouverts à tous les seniors du secteur d’activité de l’ADMR Rivière Basse qui comprend 19 communes.

Action sport : la structure travaille en partenariat avec la salle de sport Bigorra sport et Thomas Guinle sur le programme "Seniors, Pensez à votre santé". Une séance de gym senior est programmée par semaine dans le cadre de la prévention santé. Ce programme permet le maintien d’une activité physique par le biais d’exercices de renforcement musculaire ainsi qu’un travail de coordination et d’équilibre. L’objectif principal est d’améliorer la vie quotidienne des personnes âgées grâce à une meilleure condition physique et la création de nouveaux liens sociaux.

Action nutrition : est mis en place un programme intitulé "Bien manger, bien vieillir" en partenariat avec la diététicienne Lorianne Egea.

Il s’articule autour de sorties en lien avec la nutrition (cueillette de fraises, dans les marchés, dans les potagers…), des ateliers cuisine et des ateliers conseils nutritionnels ("Enrichir son alimentation", "Equilibre alimentaire et adaptation aux personnes âgées"…).

Ce programme vise à faire adopter aux seniors une meilleure alimentation et à créer des moments de partage et de convivialité entre les participants.

Si vous souhaitez faire partie de ces programmes contacter le bureau de l’ADMR (ouvert au public du lundi au vendredi matin) ou 05 62 96 36 75.

Janine Noguez

29 août 2021

Madiran. La fête des vendanges approche

 




La fête des vendanges aura lieu le 12 septembre de 9 h 30 à 19 h au château de Crouseilles

Au programme

• Dégustation commentée de nos vins en AOC Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh,

• A 10 h 30 – 12 h – 15 h : visites guidées gratuites par les vignerons des vignes aux chais,

• Escape game "Les secrets du Madiran",

• Marché de producteurs et artisans locaux,

• Balades à poney avec le P2C Equitation.

11 h : Atelier assemblage – Créez votre grand vin

Découvrez les subtilités de l’assemblage des grands vins en AOC Madiran et repartez avec votre cuvée personnalisée, animé par l’œnologue de la cave – Sur réservation, places limitées.

12 h 30 : Déjeuner dans le parc du château

À l’ombre des chênes, est proposé un repas composé de produits locaux et en musique avec les Chanteurs Vignerons du Vic-Bilh. Un pass sanitaire sera demandé pour le repas.

15 h : Atelier initiation à la dégustation : la vue, l’odorat et le goût, comment utiliser ces sens.

16 h : Ban des Vendanges. Pass sanitaire pour le repas.

Janine Noguez

Tarbes. Manif anti-pass.

28 août 2021

Vic-en-Bigorre. Vaccination des 12-17 ans le 1er septembre

 

La communauté de communes Adour-Madiran (CCAM) communique : "Depuis le 15 juin, la vaccination est ouverte aux adolescents de 12 à 17 ans compris. À l’approche de la rentrée, le centre de vaccination Adour-Madiran, salle de l’Octav au Centre Multimédia, place du corps-Franc Pommiès de Vic consacre le mercredi 1er septembre à la vaccination des adolescents. 150 jeunes pourront recevoir une première injection du vaccin Pfizer.

* Modalités. Le mercredi 1er septembre, de 14 h à 18 h, réservation obligatoire en se présentant directement au centre de vaccination ou par téléphone au 05 36 30 01 65, du lundi au vendredi de 9 h à 12 h.

* Conditions pour la vaccination des 12 à 17 ans.

La vaccination des adolescents se fait sur la base du volontariat, à la fois de l’adolescent et de ses

parents. Les responsables légaux doivent donner leur accord en remplissant une autorisation parentale téléchargeable sur solidarites-sante.gouv.fr

La présence d’un responsable légal, muni de l’autorisation dûment remplie, est nécessaire lors de l’injection.

Le responsable légal doit présenter sa carte vitale ou celle de l’adolescent.

Pour les enfants de moins de 16 ans, le même numéro de sécurité sociale (celui du parent ou celui de l’enfant) devra être utilisé pour les deux injections.

La vaccination est gratuite, c’est-à-dire qu’elle est entièrement prise en charge par la sécurité sociale.

* Pourquoi vacciner les adolescents ?

La vaccination des adolescents contre la Covid-19 est recommandée par les autorités sanitaires parce qu’elle protège les adolescents, leurs proches et leurs encadrants, des formes graves d’infection.

La vaccination des 12-17 ans contribuera à terme au retour à un fonctionnement habituel des établissements scolaires, avec un maximum d’enseignements en présentiel. Plus largement, cette nouvelle phase de vaccination doit participer à la réduction de la circulation du virus.

La démarche de se faire vacciner reste un choix personnel, dans le respect de l’autorité parentale pour les mineurs. Des informations pour les familles sont disponibles sur 

(https://www.education.gouv.fr/covid19-la-vaccination-des-12-18-ans-323573).

Transmis par JP

Maubourguet. La fête foraine en demi-teinte

 




La fête foraine sur la place de la Libération ce dimanche a réuni quelques stands, manèges et attractions dans le respect du protocole gouvernemental défini durant la pandémie. Une trentaine d’attractions était parsemée sur la place (pas besoin là du pass sanitaire). Une fête "minimale" comme annoncée.

Ces mesures se sont traduites par une affluence "pas exceptionnelle mais agréable" sur les sièges des manèges et auprès des stands comme le commentent les forains.

Pour les tout-petits le manège avec la queue de Mickey à attraper, le trampoline, le labyrinthe et l’incontournable pêche aux canards. Pour les plus grands : stands de tir, manèges à sensation et attractions audacieuses, auto-tamponneuse. Certains manèges tournaient au ralenti car peu de monde dans les diverses nacelles.

Sous un ciel nuageux et gris, la journée était encore plus assombrie et l’ambiance s’en ressentait.

Seule une équipe de jeunes "fêtards" a apporté quelques notes de gaieté laquelle sera présente l’an prochain avec une fête réussie pour le bonheur de tous.

Janine Noguez

Les tablées Vicquoises

27 août 2021

Vic-en-Bigorre : voyages, voyage, en saveurs et ambiances





Marché de pays, marché traditionnel, peu importe l’appellation du marché hebdomadaire le samedi à Vic ; ce rendez-vous pour les chalands de proximité et de passage saisonnier a gardé ses caractéristiques ancestrales et a intégré les évolutions économiques et commerciales d’une société en mouvement. Aux côtés des étals et standse producteurs du territoire et de commerçants non sédentaires habituels et fidèles, et s delon des actions municipales quant à l’aménagement du site (notamment l’allée Joffre), sont venus s’installer de nouveaux commerces dont les food trucks. Un concept commercial venu dit-on d’outre Atlantique, avec un service de restauration nomade élaborée en camion ambulant, et une carte de spécialités culinaires. 

À Vic, après la rôtisserie "Broche et gourmandises" de Charlotte et Aurélien, "Le Maloya" coloré de Vinz en mode "Ti Kaz Kreol", ainsi que le bicolore "Mr Vagabond" de Camille, ont su créer une ambiance née de la passion de leur métier, leurs savoir-faire et affinités complices. Alors avec la période estivale propice, ils ont ajouté à leurs cartes respectives des animations en accord avec la mairie. "Régaler nos clients et partager un moment ensemble tout en faisant profiter les passants du marché de Vic". Animer ce marché "que nous affectionnons particulièrement" et témoigner "qu’il vaut mieux être ensemble pour faire de belles choses". En ce samedi d’août, l’allée Joffre s’affichait "Route 66", quelques motos de la marque mythique trônaient au repos, les mets et boissons sur une nappe en harmonie prêts à la dégustation… De vrais "Boss" Charlotte, Aurélien, Vinz, Camille !
Josiane Pomès

Hautes-Pyrénées : 320 pieds de cannabis saisis à Ibos et détruits par la police




Mercredi 25 août, 32 policiers de Tarbes ont été mobilisés sur une vaste opération antidrogue sur la commune d’Ibos, dans les Hautes-Pyrénées.

À partir d’éléments d'enquête probants, notamment des survols aériens de la zone, une culture de cannabis à ciel ouvert a été découverte en lisière du Bois du Commandeur. Dissimulés au milieu de champs de maïs, 320 pieds, hauts de presque 3 mètres en plein épanouissement. « Nous sommes vigilants à cette période  de l’année car les plants sont bien développés. Donc plus facilement repérables. Une fois les zones de culture localisées, nous intervenons avant que la fleur de cannabis n’arrive à maturité et ne soit récoltée par les trafiquants », relate Erick Redon, commandant de la Brigade de Sûreté Urbaine.

320 pieds de cannabis saisis par la police à Ibos
320 pieds de cannabis saisis par la police à Ibos Police 65

Munis de haches, de coupe-coupe, et autres outils, les forces de l’ordre se sont rendues sur zone dès 8 heures du matin. « Nous avions prévu de réquisitionner un camion benne pour l’opération, afin de transporter immédiatement les plants saisis vers un incinérateur. »

Pendant 4 heures, les policiers ont donc arraché l’intégralité des pieds, parfois plantés dans des endroits difficiles d’accès. Au total, 540 kg de végétation ont été chargés dans la benne et détruits par le feu.

Une belle prise pour les policiers, un gros manque à gagner pour les trafiquants, non identifiés pour l'heure.

Sophie Loncan

26 août 2021

LES TABLÉES DE VIC 2021



 LES TABLÉES DE VIC

🧑‍🍳 Les 10 et 11 septembre prochain, l'association des Tablées de Vic a fait appel à des chefs talentueux pour reprendre possession des fourneaux Vicquois et vous faire vivre 2 soirées exceptionnelles. ‼️
Au programme 👇
➡️ 2 soirs de fête, 10 chefs d’exception, 10 plats savoureux
➡️ 1 menu unique en 5 temps - 2 entrées, 2 plats, 1 dessert
➡️ Une bodega, des animations musicales et des shows culinaires tout au long de la soirée
Et parce que c’est un sujet qui nous concerne tous, y compris lorsque l’on parle de gastronomie : cette édition sera cette année sous le signe de l’éco-responsabilité. 🌱 Moins de papier, des contenants recyclés et recyclables, des produits transparents en termes de provenance et de qualité, mais aussi la mise en place de bacs de tri tout au long du festival… Autant de points qui font partie intégrante de l’organisation de cette édition. 💪
⚠️ Dépêchez-vous de réserver vos billets ici ➡️ https://www.weezevent.com/6eme-edition-des-tablees-de-vic
🤫 Cette année les places sont limitées à 800 entrées par soir… et les 200 premiers bénéficient d’un tarif préférentiel à 25€ au lieu de 29,50€. Plus une minute à perdre !
Toutes les infos sur le site internet des Tablées ➡️ https://www.lestableesdevic.com/

Vic-en-Bigorre. Service civique et objectif professionnel




Lors de l’Assemblée générale de l’Entente Adour Echez (l’EAE) qui s’était tenue au stade Antoine-Ménoni, Fabrice Turon, coprésident, avait annoncé l’embauche d’Enzo Tastet en service civique. Parcours sportif en terrain connu pour Enzo Tastet, jeune licencié à l’EAE dès 2007 avant d’accéder aux seniors de l’Ourbelille Bordères Rugby Club (OBRC) lors de la dernière saison ; parcours formation jusqu’au BAC Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG) puis inscription en Licence 1 de Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) à Tarbes. Une première année avec l’option Pro Rugby qui a permis à Enzo d’être titulaire du Brevet Fédéral Découverte/Initiation. Si cette année 2021 particulière à bien des égards voit l’étudiant STAPS changer d’itinéraire pour se diriger vers un BTS Gestion de la PME, il ne perd pas pour autant l’objectif d’obtenir le diplôme d’Etat du Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (BPJEPS) et devenir éducateur sportif.

* Motivation et programme. "J’ai envie de m’engager au service d’autrui ; être engagé dans le club de rugby de mes débuts représente pour moi un projet qui a du sens, tant au niveau personnel que professionnel, pour développer mes compétences". Les missions principales confiées à Enzo dans un contrat de 24 heures hebdomadaires ? "Développer des passerelles entre le monde scolaire et le club de rugby (avec notamment des interventions dans les écoles primaires du territoire) ; réduire les inégalités d’accès à la pratique du rugby et favoriser l’inclusion sociale en intervenant dans les structures adaptées aux jeunes en difficultés". Des missions et des valeurs à relayer dans le projet d’Enzo, qui aura en charge aussi les entraînements des moins de 14 ans ; un projet enrichissant humainement, socialement, professionnellement.

* L’EAE ? Des équipes de 5 à 19 ans. Contacts téléphoniques Fabrice au 06.86.94.56.02. ou Jean-Pierre 06.17.88.94.00. ¨Pages informatiques Facebook (www.facebook.com/EAE65/).

Josiane Pomès

Une première foire aux broutards le 30 août à Rabastens-de-Bigorre




"Nous voulons relancer le marché en faisant connaître aux éleveurs le projet de modernisation. Une foire aux broutards est un évènement inscrit dans le calendrier des ancienne spère : "un total de 300 animaux proposés à la vente lundi 30 août". Le Passe sanitaire s’applique aussi aux animaux. Plusieurs spécificités sont indiquées sur le bulletin d’inscription : "Un quai de déchargement, une allée spécifique et des boxes seront dédiés au cheptel indemne de rhinotrachéite infectieuse bovine, affection qui touche essentiellement les bovins et se traduit par une atteinte des voies respiratoires supérieures que les apporteurs devront impérativement utiliser pour conserver leur qualification "Indemne IBR".

Les mélanges d’animaux indemnes et non indemnes sont exclus. Les veaux sont dépistés négatifs BVD (Diarrhée Virale Bovins). réglementation FCO (Fièvre Catharale Ovine) maladie virale qui peut toucher tous les ruminants domestiques. Les animaux de plus de 70 jours destinés à l’exportation vers l’Espagne doivent être vaccinés à partir du 1er septembre ; ceux de plus de 90 jours envoyés en Italie doivent être eux aussi vaccinés. Parmi les fidèles du marché, Christian Sarraméa apportera une dizaine de sujets. "J’ai commencé de zéro en 1975. Nous avons aujourd’hui 300 mères réparties sur les deux sites de Bernadets-Dessus et Capvern. Le veau sous la mère est notre spécificité en élevage. Nous n’utilisons que des taureaux pour la reproduction. Je me fie à mon expérience pour sélectionner les futurs géniteurs que je veux de bonne conformation, qualité qu’ils vont reproduire". D’autres races sont incluses dans le cheptel : "Aimable, la brune des Alpes de souche espagnole produit un lait plus riche, des Aubrac pour leur mixité et des Limousines qui sont un coup de cœur. Cela répond aujourd’hui à une demande dans la diversification" indique Christophe Sarraméa.

Ouverture des portes du parc du val d’Adour : 7 h 30 ; vente à 9 h 30. Un point restauration sera aménagé en respect des règles sanitaires en vigueur. foires. C’était par le passé le top départ de la saison induisant la tendance des futurs marchés" indique Pierre Bazet. Au quotidien il enregistre des inscriptions et es

ELVEA Pyrénées tel : 05 62 34 87 33 ; Pierre Bazet tel 06 87 72 65 26 ; Mathilde Daube tel 06 18 44 65 77.
Francis Abadie

25 août 2021

Vic-en-Bigorre : passation festive à la MJC

 




À la fois protocole pour un relais de direction au motif de congé maternité et expressions d’amitié, voilà pour la sympathique réunion conviviale à la Maison des jeunes et de la culture, la MJC Vic, à la charnière estivale de juillet à août. L’occasion de rappeler une des missions de la MJC, l’animation du centre de loisirs (l’appellation précise sinon nomenclature étant service Accueil de loisirs sans hébergement ou ALSH). C’est en 2016 qu’Emilie Espuig a fait son entrée à la MJC Vic, inscrite dans le dispositif du Service civique, avant d’accéder en novembre 2017 au poste de "Référente ALSH", confortant des compétences et aptitudes dans ce secteur de service enfance. En cette année 2021 c’est une page de la sphère privée qu’Emilie écrit, celle d’une maman qui de septembre à mars 2022 se consacrera à un bout de chou !

2021 année exceptionnelle !
2021 année exceptionnelle !

* Marion dans l’équipe. En quelque sorte, prolongation et ou confirmation pour Marion à laquelle Emilie a passé symboliquement les clés du service des séjours hors temps scolaires assurés donc par la MJC. D’abord en stage dans le cadre de sa formation de C.A.P Petite enfance en juillet 2020, Marion avait intégré l’équipe d’Emilie en mai 2021 pour quelques heures et en temps plein depuis ce mois de juillet.

C’est ainsi qu’administrateurs dont Claire-Odile Dramard et Marie-Christine Berjonval, avec les animateurs de l’équipe permanente dont Sira Pétchot et de juillet (Jackie Leperlier, Florent Mori, Jordane Malet, Mailys Casagrande, Léna Renard, Jade Dubosq) se sont retrouvés autour d’Emilie et Marion). Dans tous les cas, bonnes vacances !

Josiane Pomès

Vic-en-Bigorre. Festival An 1 des Soirées Fébusiennes





L’association "Les Amis du Château" organise la première édition des "Soirées Fébusiennes" du vendredi 20 au dimanche 22 août sur le site du château ! Au programme de chacune des soirées, à partir de 19 h et jusqu’à minuit, ambiance médiévale avec troupes et compagnies médiévistes pour représentations de théâtre, danse, musique et spectacle de feu. Des campements avec figurants costumés auront investi la cour du château, les Spectacles sur le parvis, en plein air, pourront accueillir plus de 1 000 spectateurs dans les conditions actuelles de la réglementation sanitaire. L’accueil du public assuré à partir de 18 h 30 avec possibilité de se restaurer sur place durant toute la soirée. Tarifs d’entrée : 10 € adultes, 5 € enfants 6 à 12 ans et gratuit pour les moins de 6 ans.

* Suivez les artistes ! Dès l’ouverture échassiers, jongleurs comédiens accueilleront les visiteurs en déambulation avant une première partie de soirée dédiée à la comédie humoristique sur le Moyen Âge avec deux spectacles à découvrir en famille, devant les remparts : "Marchands de guerre" et "Le garde-fou" des compagnies "Belli Mercator" et "Le Laid Cru", ponctués d’intermèdes musicaux par les chanteurs polyphoniques locaux "Los Esbagats". Seconde partie de soirée avec le groupe "Tanneurs de Dracs", un brin rock, un brin folk, ces troubadours occitans entremêlent musiques traditionnelles, légendes et airs à danser ou boire dans une ambiance de taverne ! Enfin, dans la lignée des grands spectacles de feu donnés lors des Médiévales, la Compagnie "Arteflammes" conclura la soirée alternant jonglages, artifices, danses et cascades devant la tour illuminée.

JP

Un adolescent gèvement

24 août 2021

Vic-en-Bigorre : "Chez Ducasse" pour tous depuis 40 ans

 




Quel que soit le nom des enseignes successives ("Ducasse Sport", "Technicien du sport", "Twinner", "Sport 2000", "Origines") inscrites en divers points de la rue historique vicquoise (rue du château ou rue maréchal Foch selon des paramètres que seuls quelques figures locales saisissent), depuis le début de la décennie 80, la majorité de ceux qui en ont franchi les portes, indiquait aller "Chez Ducasse" ! Depuis 1981 donc et jusqu’à cet été 2021, Marc et Maryse ont su préserver et développer un commerce de proximité intergénérationnel à plus d’un titre ; jusqu’à l’ère du numérique, des autoroutes de l’informatique, de la mondialisation, du commerce en ligne et des dispositifs économiques induits par un contexte sanitaire inédit, Maryse et Marc Ducasse avec leurs équipes ont su répondre à la clientèle.

Des dates clés, côté sport depuis avril 1981, maillon prêt-à-porter "Origines" aux dimensions protocolaires et symboliques avec une ouverture le 9 septembre 2009 à 9heures 09, et maillon hors les murs avec le "Sport 2000" à Orleix ouvert le 8 août 2018.

Fidélités, relais, engagements

Maryse et Marc dont les enfants Sébastien et Sandra se sont inscrits dans l’activité des parents en apportant leur touche à l’ADN Ducasse ; des collaborateurs parmi lesquels Anna Diez depuis 1993 (oui 28 ans), Frédéric Avercenc dit "Frédo" pendant quelque 17 ans avant de prendre la retraite il y a peu, Caroline Duport depuis bientôt 17 ans ; des associations sportives accompagnées (équipements, soutiens, participation bénévole parmi les dirigeants, animateurs, licenciés pratiquants…), voilà pour quelques traits qui ont valu à Maryse et Marc d’être invité à un anniversaire surprise pour 40 ans de l’aventure. L’organisation du complot festif concocté par Caroline et Anna notamment, intégrant la petite dernière arrivée dans l’équipe, Amandine Bertini, a rassemblé quasiment tous ceux qui ont été à un moment donné plus ou moins longuement, de "l’équipe Ducasse". La surprise, l’émotion, les souvenirs et anecdotes au programme ; ainsi Marc rappelant le nom de la première cliente qui avait franchi la porte du premier magasin et… venant en ce jour rejoindre l’assemblée !

Josiane Pomès

Vic-en-Bigorre : nouvelle carte pour "Jacou"

 




Décidément après 2020, l’année 2021 déroule un scénario sans précédent, et si le contexte sanitaire est un dénominateur commun partagé bien au-delà des limites de notre environnement et de notre quotidien de proximité, certaines pages vicquoises prennent déjà un caractère historique.

Ainsi, l’établissement "Le Familia" où l’équipage autour de Chantal et Jean-Pierre Carpy voit le départ de Jean-Jacques Lousteau vers d’autres horizons professionnels. Voilà 25 ans, précisément depuis le 15 mai 1996 que "Jacou" est entré en brigade de service !

En salle, en terrasse, plateau et calepin pour outils, mode "turbo" enclenché avec personnalisation du petit mot d’accueil à chaque table, à chacun, habitués ou de passage, avant de passer selon les étapes du repas aux "alors en entrée j’ai…" ou "alors en dessert j’ai…". À l’heure des choix d’une autre orientation et d’une nouvelle vie, c’est pour celle de commercial que Jean-Jacques a optée. Nul doute que les qualités relationnelles dont il a fait preuve dans la restauration (et aussi dans la vie associative où ce pilier des bénévoles de l’USV XV est engagé) lui vaudront l’estime et la confiance d’un autre public.

Rencontres solides

De ce quart de siècle à un poste dans ce cadre unique accueillant avec la halle pour décor, "Jacou" ne veut pas "isoler un souvenir en particulier tant il y en a", soulignant "je retiens de toutes ces années les connaissances et les rencontres que j’ai pu faire tout au long de ce parcours, des amis pour certains et des copains pour d’autres". Ajoutant "j’ai travaillé dans une super ambiance tout au long de cette magnifique expérience", il avouera "c’est avec une petite boule au ventre que je m’apprête à passer à ma nouvelle vie". Nouveau parcours certes avec des itinéraires croisés nourris de complicités amicales, et puis avec Chantal et Jean-Pierre et "Le Familia", comment ne pas évoquer "Chez Laurette" de Michel Delpech : "Ce s’ra bien ce s’ra chouette, Et l’on reparlera, Des histoir’s du passé…". Bonne route Jean-Jacques.

JP

23 août 2021

Vic-en-Bigorre. Rugby estival : un plébiscite

 







La proposition de l’Entente Adour Echez (EAE), deux stages multisports à dominante rugby en juillet et août sur le site vicquois du complexe sportif Ménoni pour les jeunes de 8 à 14 ans, licenciés ou non à l’école de rugby, était une première. À l’heure du bilan, retours unanimes des organisateurs, parents et stagiaires : la formule pourrait s’inscrire dans le renouvellement. Effectivement, l’opportunité de compter Gautier Noguès dans la planète Ovalie bigourdane, sportif qui en plus d’être licencié à l’OBRC, éducateur à l’EAE, est diplômé d’état de rugby, a permis ces sessions ; sachant la part de la mobilité dans le volet sportif comme dans le volet professionnel, ce renouvellement est donc sous conditions !

Cinquante stagiaires (30 la première semaine et 20 la seconde), dont 42 garçons et 8 filles (5 filles et 25 garçons la première semaine et 3 filles et 17 garçons la seconde). L’ensemble des activités s’est déroulé sur le site Ménoni toutes les infrastructures étant sur place (y compris pour la partie restauration au club house de l’USV XV, installations et bénévoles !) ; à ce rang, le Pelotari club vicquois avec à l’initiation Hervé Daulon, le club de tennis avec Sébastien Le Gall et Eliott pour l’initiation au padel, le club de pétanque qui a mis à disposition les terrains, la piscine avec l’équipe de Patrick Marot. Gautier rend compte de retours globalement positifs, ajoutant "nous attendons quelques nouveaux licenciés qui ont pris goût au rugby ; une enquête de satisfaction sera envoyée aux parents dans les prochains jours".

L’association interclubs de l’Entente Adour Echez, a su dépasser les contraintes de la situation sanitaire et créer une dynamique sportive, ludique, en collaboration.

Josiane Pomès

Vic-en-Bigorre. Vic Pyrénées Basket réinvestit Ménoni



Lors de l’assemblée générale tenue en juin dernier sur le site même de l’activité historique du basket à Vic – le gymnase Ménoni- le commentaire de Julien Paumier (coprésident Thomas Abadie) du Vic Pyrénées Basket (VPB) après un constat lucide sur la saison 2020/2021 "bien pauvre en basket amateur" avait ouvert des perspectives optimistes avec "la forte demande exprimée pour la création d’une équipe senior loisirs". En cette mi-août, l’équipe dirigeante informe du calendrier de reprise par catégorie pour la saison 2021/2022, et communique les coordonnées pour informations complémentaires.

Étapes de rentrée. Les premiers à Ménoni ? Dès le mardi 24 août de 17 h 30 à 19 h (et ensuite tous les mardis et jeudis) les benjamins. Ce même 24 août, de 19 h 30 à 21 h (et ensuite tous les mardis et jeudis), les seniors garçons. Rendez-vous des seniors filles le mercredi 25 août de 19 h 30 à 21 h (puis tous les mercredis et vendredis). Quant aux jeunes pousses, les baby’s reprendront le mercredi 8 septembre à 17 h 30 (tous les mercredis ensuite à la même heure), les minis se retrouveront le vendredi 10 septembre (et à suivre tous les vendredis) de 18 h à 19 h. Pour ce qui est du Basket seniors loisirs, les amateurs intéressés peuvent contacter Julien au 06.71.71.42.01. Continuité, renouveau, renaissance et évolution d’un club sportif inscrit dans l’histoire vicquoise et qui avec le rugby a écrit quelques très belles pages sportives.

Josiane Pomès

Forum des associations


 

22 août 2021

Vic-en-Bigorre : itinéraires de santé en un seul lieu




Ils sont trois professionnels de santé qui, chacun par des parcours de formation différents, ont fait le choix du même objectif à atteindre pour les personnes venues les consulter : bien être physique et meilleure santé quelle que soit la situation initiale. Tous trois originaires du secteur géographique (Vic, Andrest, Lamayou), après avoir exercé chacun dans des structures différentes, libérales et associatives, la diététicienne, l’ostéopathe et le professeur d’activité physique adaptée se sont engagés dans un projet partagé, celui de s’installer sur un même site, au 1 rue du Baradat, un pôle "sport santé". Le cabinet de la diététicienne Magali Naprous, celui de l’ostéopathe Charlotte Michelot, et l’espace salle de sport "FormAttitude" de Florian Amiard, aménagés dans un bâtiment selon une répartition harmonieuse et équilibrée de l’espace, de l’architecture intérieure à la décoration en passant par les équipements professionnels.

À écouter Florian soulignant qu’il s’agit d’obtenir une meilleure forme grâce à une prise en charge personnalisée selon l’âge et la condition physique, "une meilleure santé et du bien-être avec un corps sans complexe et sans douleur", à écouter Magali rappelant l’objectif de "rééquilibrer l’alimentation en fonction de besoins personnels et personnalisés, du sportif à la personne âgée, de l’enfant au diabétique, en passant par le bien portant et ceux qui veulent rompre avec le manger mal", et écouter Charlotte indiquant "attirée par les métiers du médical, et après une première option vers des études de kiné, j’ai découvert l’ostéopathie, une pratique qui correspondait mieux à ce que je voulais dans le rapport aux autres" ajoutant "j’adore mon métier d’ostéopathe et suis contente de pouvoir évoluer dans la prise en charge d’un patient en proposant nos 3 compétences pour arriver à une seule chose : une meilleure santé" avant de ponctuer "travailler dans un environnement humain choisi avec des personnes que je connais, c’est un plus", on prend la mesure de ce qui a conduit les trois praticiens à ce projet. "On s’est rendu compte que pour maintenir un corps en forme sur le long terme il fallait une pluridisciplinarité d’où l’idée de ce concept".

* Contacts et rendez-vous. Ostéopathie 06.87.22.19.72. Diététicienne 06.59.47.77.90. Coaching sportif personnalisé 06.30.75.21.93 (séances les lundis, mercredis et vendredis de 13 à 19 heures. A savoir : des cours de Yoga et Pilates assurés par d’autres intervenants compléteront les propositions à l’Espace Sport).

Josiane Pomès